Test : Moto G50 – Si la 5G est la seule chose qui compte

La série Moto G de Motorola a longtemps été un produit phare pour les mobiles dans la fourchette de prix de 2000 à 3000 couronnes, où ils offraient une quantité surprenante de téléphone pour l’argent. Avec la dixième génération de Moto G, Motorola a essentiellement défini toute sa famille de produits comme appartenant à la série Moto G. En plus du modèle haut de gamme Moto G100, nous avons déjà testé le Moto G30 pour 2 000 SEK, et nous avons maintenant le Moto G50 pour 2 500 SEK, la gamme de prix qui est le terrain d’attache de Motorola.

Comme je l’ai dit, nous avons aimé le Moto G30 qui ressemblait à un téléphone mobile remarquablement complet pour 2 000 SEK, alors qu’est-ce que le Moto G50 ajoute pour 500 SEK supplémentaires ? La réponse est simple, la 5G. En fait, le Moto G50 a l’impression d’être construit autour du concept de “le moins cher possible avec la 5G”, avec pour résultat qu’il se sent pire que le Moto G30 dans plusieurs autres domaines.

Qui a besoin d’un mobile aussi bon marché que possible, mais qui doit avoir la 5G, je me demande. Aujourd’hui, il n’existe aucun service réseau qui ne fonctionne pas bien, même sur 4G, le principal avantage est donc un transfert de données plus rapide. Lorsque le mobile lui-même a un processeur plus lent et un écran moins bon, j’ai du mal à voir le transfert de données comme un goulot d’étranglement.

Complément à l’ordinateur

Un scénario utilisateur possible est que vous ayez besoin du transfert de données ultra-rapide vers votre ordinateur. Autrement dit, vous recherchez principalement un mobile pas cher pouvant également faire office de modem. Ensuite, il est nécessaire que le mobile dispose d’un bon modem Wifi. Dans tous les cas, le Moto G50 n’a pas les circuits Wifi les moins chers, il y a ici un support pour les 2,4 et 5 GHz, mais pas la dernière technologie Wifi 6. Je n’ai pas pu tester complètement le scénario du modem, mais la vitesse Wifi du mobile semble être suffisante pour quelques centaines de Mbit / s, plus que je ne peux obtenir de 4g. Alors oui, vous pouvez probablement obtenir une connexion de données plus rapide au réseau mobile avec ce mobile si vous avez une bonne couverture 5g.

Pour 2 500 SEK, vous obtenez ici, en plus de la fonction modem et de la 5G, un mobile en plastique, et le design n’est pas très excitant mais en même temps ne semble pas bon marché non plus. Un lecteur d’empreintes digitales est situé dans le logo Moto à l’arrière, un peu trop haut pour l’atteindre confortablement sur un si grand mobile.

L’écran n’a pas de résolution Full HD, mais ce n’est pas ce à quoi je réagis le plus, mais cela change beaucoup lorsque je l’incline, comme le font souvent les écrans LCD moins chers. L’écran est également un peu sombre, ce qui est confirmé par des mesures plus simples de la luminosité que je fais. C’est dommage que je n’aie plus le Moto G30 à titre de comparaison, car le sentiment dans mon estomac est que l’écran du Moto G50 est pire. Du côté positif, il a un taux de rafraîchissement d’au moins 90 Hz, ce qui donne une sensation plus douce lors du défilement, par exemple sur les pages Web.

Le chipset qui pilote le téléphone est le chipset 5g le moins cher de Qualcomm, Snapdragon 480, qui fonctionne toujours bien dans les tests de performances. Motorola est également doué pour faire fonctionner le système rapidement, et je trouve rarement que le téléphone est directement dur. Une fonction permettant de détecter les applications que vous utilisez le plus et de les précharger dans la mémoire de travail aide ici.

Android 11 de Motorola est très proche de ce que propose Google et vous évitez les applications tierces préinstallées. Les contributions de Motorola sont de nature plus simple, comme les gestes de mouvement pour réveiller l’appareil photo ou la lampe de poche. Les propres services de Google sont bien sûr disponibles ici, y compris Google Pay, pour que le NFC évite les paiements dans le téléphone.

Appareil photo négocié

L’appareil photo situé à l’arrière est un appareil photo principal de 48 mégapixels, un capteur de profondeur pour le flou artificiel et un appareil photo macro de 5 mégapixels. Tant sur le papier que dans la pratique, il s’agit d’un ensemble de caméras plus faible que le Moto G30 moins cher, où surtout la caméra grand angle manque sur le Moto G50. Je pense que la caméra principale s’en sort plutôt bien dans tous les cas, avec une belle reproduction des couleurs et une bonne netteté à la lumière du jour. La caméra fonctionne également sous une lumière intérieure semi-bonne, mais elle perd alors rapidement de la qualité et les images sombres ne sont pas recommandées. Comme d’habitude, j’ai du mal à faire la distinction entre les photos de portrait prises avec un appareil photo mobile doté d’un capteur de profondeur, comme celui-ci, et les mobiles qui n’en ont pas. La caméra macro n’impressionne pas non plus.

La batterie est vraiment grande, mais elle est aujourd’hui presque standard pour les mobiles de cette gamme de prix. Le fait que la durée de vie de la batterie dans notre test d’écran se démarque toujours positivement devrait probablement presque être considéré comme un effet que vous ne pouvez pas faire monter l’écran à des niveaux particulièrement énergivores. Le Moto G50 ne charge pas très rapidement et le chargeur qui l’accompagne aggrave les choses, alors attendez-vous à ce qu’il faille plusieurs heures pour recharger le téléphone une fois que vous avez vidé la batterie.

Dans l’ensemble, je pense que le mobile fait son travail, vous obtenez un mobile entièrement utilisable et pas trop lent, mais vous avez l’impression d’avoir enregistré sur l’appareil photo et l’écran pour obtenir 5g. 64 Go de mémoire de stockage et des haut-parleurs mono sont également bon marché pour le prix. Si vous n’avez pas de raisons particulières d’avoir vraiment besoin de 5g dans votre mobile, le Moto G30 est plus équilibré et aussi moins cher.

Questions et réponses

À quoi sert le bouton supplémentaire sur la page ? C’est un raccourci vers l’assistant Google. Désolé, vous ne pouvez pas le modifier dans les paramètres.

Mais si j’appuie deux fois sur le bouton de démarrage, est-ce que j’accède également à l’Assistant Google ? Oui, c’était inutile, mais vous pouvez au moins le modifier dans les paramètres pour démarrer l’appareil photo à la place.

Mais puis-je démarrer l’appareil photo en inclinant le téléphone deux fois ? Oui oui. Malheureusement, il n’y a pas plus d’options de réglage pour le bouton de démarrage que ces deux-là.

Une alternative

Pas cher avec 5g : Si c’est exactement le concept 5g pour quelques milliers de couronnes que vous recherchez, Samsung a lancé le Galaxy A22, qui coûte également 2 500 SEK.

Tester l’image

Tant qu’il y a beaucoup de lumière, je pense que l’appareil photo peut gérer des sujets encore plus délicats, comme beaucoup de contrastes.

Nous serions heureux d'avoir votre retour

Laisser un commentaire

Africa Daily News
Logo