Test de l’Apple TV 4ème génération (2015)

Hobby préféré de Steve Jobs, l’Apple TV connaît une seconde jeunesse et acquiert un nouveau statut chez Apple depuis la sortie de la version 4 en fin d’année dernière. Voici notre test de l’Apple TV, le boitier multimédia d’Apple qui est très prometteur sur le papier.

Au milieu de l’iPad Pro ou des nouveaux iPhone, nous avons découvert en septembre dernier le nouvel Apple TV, le boitier multimédia de chez Apple. Si dans ses lignes pas grand-chose ne change, à l’intérieur, tout a été renouvelé, à commencer par son système d’exploitation. Avec tvOS, l’Apple TV s’ouvre maintenant aux applications et c’est cette (r)évolution que l’on met en avant du côté de Cupertino.

Il faut dire que l’Apple TV a longtemps été perçu comme un hobby chez Apple, de l’aveu même de Steve Jobs. Longtemps annoncée, cette nouvelle génération se faisait désirer et si l’Apple TV ne représente pas encore le futur de la télévision, elle en dessine tout de même les contours.

À quoi ça sert ?

Il est vrai que les boitiers multimédias sont bien plus prisés chez les Américains que chez nous, car nos box Internet sont bien plus complètes que là-bas. De fait, de nombreuses fonctionnalités présentes sur l’Apple TV sont disponibles aussi sur la Livebox, la Freebox ou encore la Box de chez SFR et Numéricable.

Concrètement, l’Apple TV est un boitier qui va venir se connecter à votre téléviseur, sur une prise HDMI pour être complet, et qui va vous permettre d’accéder à plusieurs univers que l’on va vous détailler. Pour fonctionner, il a besoin d’être relié à une connexion Internet, ce qu’il fera en utilisant le WiFi ou une prise Ethernet.

La prise HDMI pour le brancher sur votre téléviseur se trouve à l'arrière

La prise HDMI pour le brancher sur votre téléviseur se trouve à l’arrière

D’abord, le boitier permet d’accéder à iTunes et à son large catalogue de films, séries ou encore musique que l’on pourra retrouver sur son téléviseur via des achats ou des locations. Si vous êtes abonné à Apple Music, vous retrouverez aussi le service sur le boitier. Des services comme Spotify ou encore Deezer sont pour le moment absents, mais il n’est pas impossible qu’ils finissent par venir s’installer sur ce boitier.

Je profite d’aborder le domaine musical pour déplorer tout de même la disparition de l’entrée optique pour le son qui permettait de relier l’Apple TV d’ancienne génération à un ampli. C’est une fâcheuse habitude chez Apple de retirer des éléments qui étaient intéressants dans des produits de générations inférieures. Il y a fort à parier que cette entrée était trop peu utilisée, mais cette absence est cruelle pour celles et ceux qui avaient pris l’habitude de brancher en direct l’Apple TV sur le système audio domestique.

Netflix, CanalPlay sont aussi présents et la rapidité d’exécution pour retrouver un film ou une série et l’interface conviviale présente au sein de ces deux applications font qu’ils sont très agréables à utiliser. Aux États-Unis, il est même possible d’accéder à HBO Now, le service de streaming du groupe média américain. Ces nombreux programmes se retrouvent via l’App Store maintenant présent sur Apple TV. Grâce à cet App Store, les possibilités sur l’Apple TV s’accroissent de jour en jour.

Accédez à Netflix avec une belle interface, très fluide.

Accédez à Netflix (disponible avec abonnement) avec une belle interface, très fluide.

Toujours côté télévision, Arte ou encore BFM TV ont déjà leurs applications qui permettent de regarder le direct (BFM TV) ou encore de retrouver des vidéos récentes que l’on pourra alors consommer quand on le souhaite.

L’Apple TV est aussi devenue une console de jeu. De Rayman en passant par Shadowmatic, Oceanhorn ou encore Beat Sports et Galaxy on Fire, la ludothèque est déjà riche de plus de mille titres, dont beaucoup sont gratuits. S’il est possible de jouer avec la télécommande de l’Apple TV, qui possède gyroscope et surface tactile, il est aussi envisageable de connecter une manette compatible avec l’appareil et certains jeux. La connexion se faisant en Bluetooth, vous ne serez pas géré par la distance qui sépare votre canapé de l’Apple TV. Cela transforme le boitier multimédia en une console vraiment convaincante, dont le catalogue continuera de s’enrichir rapidement.

 Comme l’Apple TV reprend le principe des applications, il est aussi possible de retrouver bien d’autres programmes qui permettront de découvrir sa future destination de vacances sur son téléviseur (Airbnb, TripAdvisor…), la météo (MeteoEarth…), faire du shopping sur son téléviseur (Mango…), suivre les sorties ciné (Allociné) ou encore suivre les résultats sportifs (application de l’Olympique de Marseille, CBS Sports…). Là encore, les services disponibles dépendront plus de la volonté des développeurs que de celle d’Apple.

Vous pouvez installer de nombreuses applications sur votre téléviseur

Vous pouvez installer de nombreuses applications sur votre téléviseur

À noter que l’App Store s’enrichit de nombreuses rubriques qui permettent d’affiner sa recherche et ainsi trouver rapidement ses applications préférées au sein d’une boutique déjà bien garnie après seulement 4 mois d’existence.

Vous aurez compris que l’Apple TV permet bien des choses et pour améliorer l’expérience de navigation, elle fait l’impasse sur la présence d’un navigateur pour inciter les développeurs à adapter leurs applications aux dimensions des téléviseurs. Cette façon de faire est plus que convaincante et s’avère pour le moment une réussite.

Enfin, car on voulait terminer par le meilleur, Apple a eu la bonne idée d’ajouter un ingrédient miracle pour faire fonctionner tout cela, Siri. Parfois, car Siri n’est pas encore pris en charge par les applications tierces, il suffira de parler à son téléviseur (à sa télécommande pour être plus précis) pour agir sur celui-ci. Que ce soit pour rechercher un film (cela marche aussi avec Netflix), supprimer les sous-titres, revenir 15 secondes en arrière, lancer un morceau musical et bientôt remplir les champs d’une recherche, Siri sera votre allié et un allié convaincant. Comme vous pouvez le constater dans notre petite vidéo qui présente cette fonctionnalité, Siri fonctionne parfaitement bien et devient votre allié le plus précieux pour contrôler votre téléviseur.

Siri permet de communiquer facilement avec le téléviseur

Siri permet de communiquer facilement avec le téléviseur

En conclusion de cette dernière partie, vous aurez compris qu’en réalité, les usages de ce nouvel Apple TV vont s’adapter à votre mode de vie. Si comme moi vous aimez le cinéma et les séries, vous allez avoir ici une interface agréable et conviviale pour vous régaler. Vous pourrez aussi diffuser vers votre téléviseur le contenu vidéo ou audio que vous jouez sur votre iPad ou iPhone via la fonctionnalité AirPlay). Enfin, à l’occasion vous pourrez jouer sur votre télévision ou consulter vos applications préférées. Si l’Apple TV peut parfois s’apparenter à une simple box télé, ce qu’elle fait pareil ou en plus, elle le fait bien mieux.

Dernier avantage de l’Apple TV, sa taille. L’Apple TV est tellement petite qu’elle se glisse partout, rien ne vous empêche donc de la prendre avec vous en vacances pour continuer de vous divertir, même loin de chez vous. Elle exigera juste une connexion Internet pour fonctionner de manière optimale.

Que retrouve-t-on dans le coffret ?

La boite de l’Apple TV version 4 est comme le produit lui-même, elle ne diffère pas des générations précédentes. Elle est, bien entendu, plus haute dans ses dimensions, car l’Apple TV est plus haut aussi. Sinon, vous retrouverez quelque chose qui ressemble à un gros carré avec à l’intérieur, le nécessaire pour faire fonctionner votre boitier multimédia.

Pour commencer, vous retrouverez le boitier à proprement parler. Le nouveau boitier fait 425 g, 98 mm en largeur et en profondeur et se trouve être plus haut que les prédécesseurs avec 35 mm de hauteur. Comme vous pouvez le constater, il est relativement petit et se glissera facilement dans votre meuble télé et saura se faire oublier.

Voilà les dimensions du nouvel Apple TV

Voilà les dimensions du nouvel Apple TV

Pour rester un peu sur le boitier, il embarque cette année une puce A8 (double cœur 64 bits), une connectique HDMI 1,4, du Wi‑Fi 802.11ac avec MIMO, du Bluetooth 4.0 et un récepteur infrarouge. Côté performance, l’Apple TV gère le 1080p, mais se trouve incapable d’aller au-delà et fait ainsi l’impasse sur la 4K, Apple ayant certainement décidé de s’en passer, faute de contenus 4K massivement présents. C’est une déception, d’autant que les derniers iPhone se trouvent être capables de filmer en 4K. Il sera donc impossible de profiter de cette nouvelle qualité d’image sur votre Apple TV, via l’iPhone. On peut penser que la prochaine génération d’Apple TV permettra de le faire, mais d’ici-là il faudra se montrer patient.

Dans la boite, nous retrouvons aussi la télécommande qui reprend le code couleur du boitier puisque du gris, elle passe au noir. On la détaillera plus bas, mais sachez qu’elle possède maintenant 5 boutons (dont un double bouton de volume), un pavé tactile et une combinaison de gyromètre et accéléromètre pour l’utiliser comme une manette de jeu de la même façon que sur la Wii de Nintendo.

La télécommande de l'Apple TV est de la même couleur que le boitier maintenant

La télécommande de l’Apple TV est de la même couleur que le boitier maintenant

Deux haut-parleurs pour convoquer Siri et une prise lightning pour la recharger sont aussi présents. Cette télécommande fait 47 grammes, mesure 124 mm de hauteur, 38 mm de largeur et fait 6,3 mm d’épaisseur. Complète, elle fait tout de même preuve de fragilité puisque son pavé tactile et recouvert de verre.

Puisque nous évoquions la possibilité de la recharger, le coffret comprend aussi un câble lightning qui permettra de le faire. Son autonomie annoncée est de trois mois et dans les faits, c’est vrai. Le cordon d’alimentation du boitier et une documentation succincte termine de compléter le coffret qui comporte le nécessaire pour faire fonctionner l’ensemble.

Caractéristiques & prise en main

Installation

On l’a déjà évoqué plus haut, l’installation d’un Apple TV sur son téléviseur est quelque chose de très simple. Celui-ci se connecte sur un téléviseur via une prise HDMI. À noter que celle-ci n’est pas fournie dans le coffret, vous devrez investir dans cette connectique en supplément.

L’appareil possède une prise Ethernet 10/100BASE-T qui pourra servir à relier l’Apple TV sur une box. Idéalement, vous passerez par le paramétrage de votre boitier multimédia afin de le connecter en WiFi. L’Apple TV possède aussi à l’arrière une prise USB-C qui ne sert à rien d’autre que pour le diagnostic.

Les paramètres au sein de l'Apple TV sont nombreux, mais clairs

Les paramètres au sein de l’Apple TV sont nombreux, mais clairs

Caractéristiques & Fonctionnalités

Le boitier propose une autre nouvelle fonctionnalité intéressante, la compatibilité avec la norme CEC qui permet de piloter son téléviseur (pour les téléviseurs compatibles) avec la télécommande de l’Apple TV. Ainsi, plus besoin de plusieurs télécommandes différentes, celle de l’Apple TV s’avère être suffisante pour faire évoluer le volume, par exemple.

La télécommande parlons-en justement, car c’est la grande évolution de cette nouvelle génération d’Apple TV. Dotée de 5 boutons, elle gagne des fonctionnalités et surtout acquiert un pavé tactile qui se situe à son extrémité. C’est grâce à ce pavé tactile, recouvert d’une couche en verre, que vous allez vous déplacer dans les menus. La sensibilité de celui-ci est réglable dans les paramètres et l’on peut cliquer sur ce pavé tactile pour sélectionner un élément. De nombreux jeux exploitent pleinement la surface tactile de la télécommande. En plus de cliquer, il sera aussi possible de tapoter sur cette surface en verre, de la même manière qu’on pourrait le faire sur l’écran tactile d’un smartphone ou d’une tablette.

Des gestes sont disponibles avec le pavé tactile de la nouvelle télécommande

Des gestes sont disponibles avec le pavé tactile de la nouvelle télécommande

L’autre grande nouveauté, c’est la présence d’un gyromètre et d’un accéléromètre qui permettent à la télécommande de ressembler vaguement aux manettes de la Wii de Nintendo. Sur certains jeux, on s’y croirait vraiment.

Plus discrets, deux haut-parleurs sont présents, c’est eux qui permettront de parler avec Siri. Un bouton symbolisé par un micro servira à convoquer Siri en laissant son doigt appuyé dessus. Siri est aussi fluide et pertinent sur l’Apple TV qu’il ne l’est sur tous les autres produits pommés. On prend vite l’habitude d’utiliser Siri, que ce soit pour faire une recherche, ou encore pour activer les sous-titres du programme que l’on regarde.

L'ancienne télécommande est compatible avec l'Apple TV 4, via le port infrarouge

L’ancienne télécommande est compatible avec l’Apple TV 4, via le port infrarouge

Comme la télécommande utilise la norme Bluetooth 4.0 pour fonctionner avec l’Apple TV, il n’y a pas besoin non plus de la guider vers le boitier multimédia pour obtenir une réponse. Toutefois, l’Apple TV continue d’embarquer un port infrarouge, ce qui lui permet d’être utilisé avec les vieilles générations de télécommande.

La télécommande a aussi la particularité de se recharger grâce au câble lightning qui est fourni. Toutefois, il ne sera pas possible de la recharger depuis l’Apple TV lui-même, ce qui est vraiment très décevant.

Dernier point faible, les différents boutons ne sont pas judicieusement placés et pas clairement identifiables lorsque l’on est dans le noir et dans son canapé, ce qui arrive fréquemment avec l’accessoire en main. De fait, il arrive souvent que l’on appuie sur le mauvais bouton durant les premières semaines d’utilisation. Attention aussi à ne pas la faire tomber, car son pavé tactile en verre peut casser et seule, la télécommande coûte la bagatelle de 79 euros.

La télécommande sert de manette de jeu à l'occasion

La télécommande sert de manette de jeu à l’occasion

Pour l’anecdote, si vous avez peur de la faire tomber ou de la claquer contre votre téléviseur en jouant sur votre Apple TV, une dragonne est disponible en Apple Store et elle ne coûte que… 15 euros. Quelle déception qu’Apple n’ait pas glissé cet accessoire dans la boite contenant l’Apple TV.

Dans les grandes largeurs, non seulement l’Apple TV est un appareil très simple à installer, mais en plus son utilisation est rendue agréable, voir ludique, grâce à sa nouvelle télécommande. Comme pour symboliser cette simplicité d’installation, une option permet même de configurer automatiquement l’accès WiFi de l’Apple TV grâce à la présence d’un iPhone.

TV OS

La grande nouveauté dans le fonctionnement de cet Apple TV vient surtout de la présence d’un système d’exploitation complet sobrement baptisé tvOS. S’inscrivant dans la volonté qu’a Apple de diversifier ses boutiques en les installant sur tous les produits de la gamme, l’App Store de l’Apple TV est le même que pour iPad et iPhone, ou que l’Apple Watch. Une application achetée sur l’App Store et installée sur l’iPad et l’iPhone pourra l’être aussi sur le boitier.

L'App Store devient le lieu central du nouvel Apple TV

L’App Store devient le lieu central du nouvel Apple TV

Comme vous le savez certainement, l’App Store contient de nombreuses applications dont certaines sont payantes et d’autres gratuites. Les applications de service sont souvent gratuites alors que les jeux les plus élaborés vous demanderont souvent de passer à la caisse. Ici, rien de commun avec les jeux d’une console de salon, ils ne dépasseront quasiment jamais les 10 euros. Il est vrai que la qualité n’est pas la même non plus, même si de très nombreux titres de qualité sont tout de même présents sur le boitier multimédia.

Pour effectuer des achats sur l’App Store et télécharger les applications sur l’Apple TV, vous aurez besoin d’un compte que vous renseignerez dans les paramètres de l’appareil. Chose très intéressante, l’Apple TV est capable de gérer plusieurs comptes à la fois, pratique si vous avez deux comptes différents à la maison, par exemple.

La forme évolue peu, c'est tvOS la principale nouveauté

La forme évolue peu, c’est tvOS la principale nouveauté

Les applications s’installent au sein de l’interface et c’est avec le pavé tactile que vous vous déplacerez au sein de celles-ci et que vous les lancerez. À noter que la sensibilité du pavé tactile est réglable en passant par les paramètres. L’interface est très fluide, on lui reprochera juste l’absence d’un mode nuit qui fait que lorsque l’on sort d’un film regardé très tard le soir, la couleur blanche dominante a tendance à se montrer agressive pour les yeux. On attend vraiment qu’Apple fasse quelque chose de ce côté-là.

tvOS est la grande nouveauté de cette nouvelle génération et son évolution va être scrutée de près, car c’est de la qualité de cette interface que va dépendre la qualité d’utilisation. Avec l’arrivée prochaine des dossiers, il va par exemple être possible de ranger les applications par catégories si on le souhaite. Pour le moment, l’expérience tvOS est plus que satisfaisante et l’on doit bien dire que l’Apple TV est ce qui se fait de mieux en matière de boitier multimédia… mais ce qui se fait de plus cher aussi.

tvOS se montre capable de vous donner la météo si vous la demandez à Siri

tvOS se montre capable de vous donner la météo si vous la demandez à Siri

Enfin, sachez qu’Apple a aussi prévu de faire fonctionner l’Apple TV depuis un iPad ou un iPhone grâce à l’application Remote qui, comme son nom l’indique, se transforme alors en télécommande. L’application Remote, qui fonctionne aussi avec l’ancienne génération d’Apple TV, simule le pavé tactile et les boutons de la télécommande pour piloter votre boitier connecté depuis un smartphone ou une tablette. Vous comprendrez qu’avec cette application, Apple enferme l’utilisateur dans l’univers OS.

[appbox appstore 284417350]

Des évolutions de cette application sont prévues, peut-être pour pouvoir utiliser Siri depuis Remote. Sachez aussi que la prochaine mise à jour de tvOS permettra de connecter un clavier Bluetooth sur le boitier, ce qui ne sera pas un luxe tant le clavier virtuel sur tvOS se montre fastidieux à utiliser. L’arrivée de la dictée vocale permettra aussi de remplir des champs directement avec la voix. Comme vous pouvez le voir, tvOS va continuer de s’améliorer dans les semaines à venir, pour le plus grand bonheur des utilisateurs.

Pour qui et à quel prix ?

À la question pour qui ? Nous serions tentés de répondre qu’elle s’adresse à tout le monde… qui baigne déjà dans l’univers iOS. En effet, difficile de ne pas voir dans ce nouvel Apple TV une nouvelle brique dans l’écosystème iOS qu’Apple met en place. D’ailleurs, si vous ne possédez pas de compte Apple, vous ne pourrez pas en faire grand-chose tant son App Store apparaît comme la grande attraction de ce nouveau joujou signé Apple.

Au dessus, l'ancienne génération, en dessous l'Apple TV 4

Au dessus, l’ancienne génération, en dessous l’Apple TV 4

Personnellement, elle me sert à faire du mirroring (envoyer sur mon téléviseur de la vidéo que je consulte sur mon iPhone ou iPad). De temps à autre, je lance un jeu. J’aime regarder Netflix depuis l’Apple TV (je pourrais le faire depuis une PS4 ou ma livebox, mais la présence de Siri rend plus intéressante la consultation sur Apple TV). L’Apple TV sert à diffuser les films et séries stockés sur mon iMac et sert ainsi de MediaCenter (utilisation que j’ai depuis 2009 et le premier Apple TV). Je regarde des vidéos sur YouTube, Dailymotion ou encore Vevo. Vous aurez compris que les usages sont multiples et qu’ils vont aller croissants avec l’arrivée de nouvelles applications. En bref, il ne se passe quasiment pas une journée sans que je ne l’allume. J’avoue avoir le réflexe de l’allumer parfois avant ma livebox.

Si dans les quelques usages que je viens de décrire vous vous reconnaissez, alors forcément, vous ne serez pas déçus par un tel produit. Comme je le disais, avec la présence de l’App Store, les usages vont forcément se multiplier et d’ici quelques années, j’ai bon espoir de pouvoir regarder la télévision directement depuis ce boitier multimédia avec des forfaits plus pertinents vers des chaines de télévision que sur les box des distributeurs classiques (SFR, Bouygues, Orange, Numericable…).

Télécommande à la main, vous contrôlez votre téléviseur et lui donnez une nouvelle dimension

Télécommande à la main, vous contrôlez votre téléviseur et lui donnez une nouvelle dimension

Ce petit joujou a tout de même un prix, et pas des moindres. Disponible avec deux capacités de stockage, l’Apple TV nouvelle génération démarre à 179 euros pour 32 Go de stockage. Il faut compter 229 euros si vous voulez le doubler et passer sur 64 Go de stockage.

Le boitier multimédia a donc un prix plutôt élevé, alors que l’ancienne génération est disponible aux alentours de 79 euros, mais l’investissement peut vite être retable si vous l’utilisez, comme je peux le faire, au quotidien. Personnellement, il fait partie des achats que je n’ai jamais regrettés et je possède un Apple TV depuis sa première génération. J’avais découvert ce boitier multimédia aux États-Unis, pays où il est bien plus répandu que par chez nous.

Conclusion

8.5 Total Score
Le boitier multimédia le plus abouti du marché

Oui, l’Apple TV n’est pas un produit parfait, car un mode nuit est absent, le clavier virtuel n’est pas pratique, le lien avec l’iPhone ou l’iPad n’est pas complet... et il est relativement cher pour une capacité de stockage plutôt légère. Mais force est de constater qu’avec l’arrivée de tvOS, Apple emmène son boitier connecté dans une nouvelle dimension qui rapproche l’Apple TV d’une console, d’un mediacenter et d’un prolongement de votre smartphone en un seul objet (discret, qui plus est). L’Apple TV est aussi la première expérience convaincante de consultation du Net sur le téléviseur sans dégradation de l’expérience utilisateur grâce aux applications. Surtout, la grande force de ce boitier sera d’évoluer dans le temps au gré des nouvelles applis que les développeurs voudront bien sortir. Par exemple, on peut se demander si lé télévision de rattrapage n’a pas un avenir sur ce genre d’accessoires pratique à utiliser (bien plus que sur les fastidieuses box). Pour toutes ces raisons, on peut dire aujourd’hui que l’Apple TV est certainement le boitier le plus abouti du marché, même si sa pertinence en France n’est pas la même qu’aux États-Unis.

Note utilisateur: Soyez le premier!
2 Commentaires
  1. Bonjour
    Quand tu dis que tu allumes ton “Apple TV avant ta livebox .”.. tu veux parler de ton décodeur livebox? En effet il faut de toute façon une connexion internet pour que l’Apple TV marche non?
    Je précise que je suis novice !!
    Merci

  2. Les fonctionnalités proposées ne justifient pas le prix de l’appareil. Aujourd’hui, certains média box, sous android notamment font les choses aussi bien. L’absence de ports usb pour lire ses médias sur ses disques durs, pas en réseau, fait cruellement defaut.

Laisser un commentaire

Africa Daily News
Logo