LONDRES – Johnson revoit le supplément santé – Africadaidly

[ad_1]

Le gouvernement de Boris Johnson a fait un demi-tour surprise, supprimant les frais que les migrants non européens doivent payer pour utiliser le National Health Service (NHS) s’ils travaillent pour le NHS ou en tant que soignants. Cette décision est intervenue juste un jour après que Johnson a fermement défendu la surtaxe, qui soulève 900 millions de livres sterling par an, à la suite des demandes du leader travailliste Sir Keir Starmer pour qu’elle soit abolie.

Starmer a décrit le gouvernement volte-face comme «une victoire pour la décence commune»

Jeudi, le parti travailliste avait déposé un amendement au projet de loi sur l’immigration en cours, exemptant le NHS et les travailleurs sociaux, provoquant une révolte parmi les législateurs conservateurs. L’exemption devrait couvrir les porteurs et les nettoyeurs ainsi que les travailleurs de la santé et des soins.

Le supplément pour l’immigration pour raisons de santé imposé aux migrants non européens s’élève à 400 £ par an et devrait s’élever à 624 £ en octobre. Il s’appliquera aux ressortissants de l’UE qui déménageront au Royaume-Uni après janvier prochain.

La pandémie de coronavirus a considérablement accru le soutien et la sensibilisation du public à l’égard du NHS et du secteur des soins, Johnson et d’autres dirigeants politiques prenant part à un «applaudissement des soignants» d’une minute tous les jeudis.

(Benjamin Fox | EURACTIV.com)

[ad_2]