ROME – Écart de nombre – Africadaidly

[ad_1]

L’Italie a enregistré 47 000 décès de plus en mars et avril de cette année qu’en 2019, a annoncé jeudi 21 mai l’institut de sécurité sociale et de retraite INPS.

En comparaison, le nombre de décès liés au COVID-19 officiellement reconnu par le Département de la protection civile du pays s’élève à environ 28 000, dont la plupart se trouvent dans le Nord, selon une étude de l’INPS.Analyse de la mortalité dans l’épidémie de COVID-19 ».

Les 19 000 autres personnes enregistrées seraient des décès liés au COVID-19 qui n’ont pas été inclus dans les estimations quotidiennes du Département de la protection civile.

«La quantification des décès dus au COVID-19, réalisée à partir du nombre de patients décédés positifs fournis quotidiennement par le Département de la protection civile est désormais considérée comme peu fiable», selon l’INPS.

L’INPS a également noté qu’entre mars et avril, les provinces de Bergame, Brescia, Crémone, Lodi et Plaisance avaient enregistré un taux de mortalité de plus de 200% et que la quasi-totalité du nord-ouest de l’Italie avait connu une augmentation des décès de plus de 50%.

(Valentina Iorio | EURACTIV.it)

[ad_2]