Fabricant de téléphones portables dans l’UE : ne souhaite pas proposer de mises à jour et de pièces de rechange pendant plus de trois ans

La proposition de la Commission européenne est d’exiger des fabricants de téléphones portables qu’ils proposent des mises à jour de sécurité et des pièces détachées pendant au moins cinq ans. Ils ont également suggéré une étiquette énergétique et un index pour montrer à quel point un téléphone est facile à réparer. Il s’agit d’aider les consommateurs à acheter des téléphones plus respectueux de l’environnement, puis de faire pression sur les fabricants pour qu’ils examinent leurs produits en tenant compte de l’environnement.

Mais l’Allemagne a annoncé vouloir aller plus loin que la Commission européenne, elle essaie maintenant de convaincre la Commission que les mises à jour de sécurité et les pièces détachées seront disponibles pendant sept ans, au lieu des cinq proposés. Cependant, ce n’est pas seulement la disponibilité des pièces détachées qu’ils veulent être réglementés mais aussi la disponibilité et le prix, c’est-à-dire la rapidité avec laquelle vous pouvez faire réparer un téléphone et à quel prix. Il s’agit d’exercer une pression supplémentaire sur les fabricants pour qu’ils fabriquent des téléphones qui ont une durée de vie plus longue et inciter les consommateurs à réparer un appareil existant au lieu d’en acheter un nouveau.

Actuellement, Apple a environ six ans de support pour ses téléphones et Samsung fournit des mises à jour de sécurité pour la plus longue période dans le camp Android avec cinq ans. Ils ont également cessé d’envoyer des écouteurs et des chargeurs avec leurs téléphones en raison, selon leur propre déclaration, de considérations environnementales. Alors vous pourriez imaginer qu’ils ne seraient pas complètement contre ces propositions, mais une organisation européenne appelée Digitaleurope, qui représente Apple, Amazon, Bose, Google, Huawei, Lenovo, Microsoft, Samsung et Sony, entre autres, ne veut pas savoir de ces exigences. Leur proposition est plutôt trois ans de mises à jour de sécurité et deux ans de pièces de rechange garanties. Comme les caméras, les haut-parleurs et les microphones tombent rarement en panne, Digitaleurope pense également qu’il devrait suffire aux fabricants de proposer de nouveaux écrans et batteries dans les délais garantis. Ils pensent également que les fabricants font déjà de leur mieux pour atteindre l’efficacité énergétique la plus élevée possible, de sorte que l’étiquetage proposé par la Commission européenne n’est pas nécessaire.

Que pensez-vous, les fabricants de technologies ont-ils besoin d’exigences plus strictes pour passer à une production plus durable et fabriquer des produits avec une durée de vie plus longue ?

Vous préférez réparer un mobile plutôt que d’en acheter un nouveau ?

Nous serions heureux d'avoir votre retour

Laisser un commentaire

Africa Daily News
Logo