huit semaines avec huit films différents

[ad_1]

Titre:

->

Huit semaines, huit films différents Rai Play pour aider les Italiens dans ce moment délicat, comme l’a souligné Paolo Del Brocco, PDG de Rai Cinema.

Ça commence par Peut être par Ginevra Elkann, disponible à partir du 21 mai.

Rai Jouer le film

Après Peut être, interprété par Riccardo Scamarcio est Alba Rohrwacher, ce sera au tour de: Giuseppe Bar par Giulio Base (28 mai); La revanche par Leo Muscato (4 juin) e Ayez foi par et avec Giorgio Pasotti, avec Marco D’Amore et Kasia Smutniak (11 juin).

À quoi ils seront ajoutés Loin loin par Gianni Di Gregorio; Vous obtenez le mystère du temps par Gabriele Pignotta; Dafne par Federico Bondi; Soudain un jour par Ciro Emilio.

Peut-être: l’intrigue

Alma, Jean et Sebastiano sont trois frères qui vivent dans un quartier riche de Paris avec la mère de foi orthodoxe russe, Charlotte (Céline Sallette). Tous les trois se retrouveront soudain dans un environnement opposé, celui dans lequel leur père, Carlo (Riccardo Scamarcio). Italien, immature, plein de défauts, complètement fauché et totalement pris par la scénariste Benedetta (Alba Rohrwacher). Alma, Jean et Sebastiano arriveront à Rome dans une tenue de ski parfaite mais les plans iront différemment et au lieu de dans les montagnes ils se retrouveront à la mer.

LA BANDE-ANNONCE

Le réalisateur Ginevra Elkann et les acteurs: Ettore Giustiniani, Milo Roussel, Oro de Commarque, Riccardo Scamarcio et Alba Rohrwacher | Photo: Getty Images

Genève Elkann, à ses débuts derrière la caméra, est la nièce de Gianni Agnelli, fille de Margherita Agnelli et Alain Elkann, sœur de John et Lapo. L’histoire de son film, écrit avec Clara Barzini n’est pas autobiographique mais s’inspire certainement de son enfance.

Ce n’est pas un film sur sa famille, a souligné le réalisateur, mais sur une idée de famille, observée à travers les yeux et les émotions d’une petite fille.

© REPRODUCTION RÉSERVÉE



[ad_2]