Univ. de Washington accueillera un institut de recherche sur le climat et l’océan

[ad_1]

Les bélugas qui habitent à Cook Inlet en Alaska ont fait l’objet d’études par des chercheurs de la National Oceanic and Atmospheric Administration et du Joint Institute for the Study of the Atmosphere and Ocean de l’Université de Washington. (Photo JISAO / Manuel Castellote)

La National Oceanic and Atmospheric Administration a choisi l’Université de Washington pour héberger un institut de recherche du Pacifique Nord-Ouest axé sur les défis climatiques, océaniques et côtiers, soutenu par un prix de cinq ans pouvant atteindre 300 millions de dollars.

  • Le Cooperative Institute for Climate, Ocean and Ecosystem Studies, ou CICOES, sera une collaboration entre l’UW ainsi que l’Université de l’Alaska à Fairbanks et l’Oregon State University. Il s’appuiera sur les 42 ans d’histoire de l’Institut conjoint pour l’étude de l’atmosphère et de l’océan de l’UW, sous la direction continue du biologiste marin de l’UW, John Horne.
  • CICOES est l’un des 17 instituts coopératifs soutenus par la NOAA qui regroupent 57 universités et instituts de recherche de 23 États et du District de Columbia. Les chercheurs universitaires du nouvel institut travailleront aux côtés de scientifiques du Pacific Marine Environmental Laboratory de la NOAA, du Alaska Fisheries Science Center et du Northwest Fisheries Science Center, tous basés à Seattle.
  • Le sénateur américain Maria Cantwell, D-Wash., A déclaré dans un communiqué de presse que la sélection de la NOAA est une « grande victoire pour l’Université de Washington ». Et le représentant Derek Kilmer, D-Wash., A déclaré que la présence de l’institut de recherche à UW est «une excellente nouvelle pour notre région alors que nous luttons contre le changement climatique». Il existe une option pour renouveler le prix de cinq ans pour une autre période de cinq ans, sur la base de performances réussies.



[ad_2]