Libéria: l’Union européenne signe plus de 59 millions de dollars pour aider à la pandémie de coronavirus

[ad_1]

La cérémonie de signature des nouveaux programmes d’une valeur combinée de 54 millions d’euros (59 millions de dollars) a eu lieu via une cérémonie électronique en raison des restrictions de Covid-19, à laquelle ont assisté des représentants gouvernementaux des ministères des finances et de la planification du développement; Jeunesse et sports, éducation et énergie et autres parties prenantes importantes.

L’Union européenne (UE) et le gouvernement du Le Libéria a signé aujourd’hui deux accords de financement qui déboucheront sur de nouveaux programmes dans soutien au Libéria social et le développement économique et la reprise après les défis causés par la récente pandémie de coronavirus. Le programmes cibler l’électrification rurale (prioriser le Sud-Est Région) avec 42 millions d’euros (environ USD 46 Million) et ssoutenir induit par la demandeEnseignement et formation techniques et professionnels (EFTP) pour yjeunes au Libéria avec un total de 12 millions d’euros(environ USD 13 Million)

« Nous restons attachés à notre objectif commun de soutenir et d’améliorer le développement des infrastructures au Libéria et nous nous réjouissons de travailler en étroite collaboration avec toutes les parties prenantes impliquées pendant la mise en œuvre du projet, pour une construction harmonieuse et réussie du secteur de l’électricité, au profit des populations du Libéria. « 

Ambassadeur Hélène Cavé, Ambassadrice de l’Union européenne

La crise du COVID-19 a frappé de nombreux pays africains et l’UE a immédiatement réagi en aidant le Libéria, mais le programme de développement plus large du pays ne doit pas être oublié. Avec le ministre des Finances et de la Planification du développement, l’hon. Samuel Tweah, Ambassadeur Hélène Cavé, l’UE a lancé deux nouveaux programmes dans le cadre du 11e Fonds européen de développement (FED). Avec ces deux nouveaux programmes, tous les fonds du 11e Le FED est désormais engagé et l’UE et le gouvernement entameront bientôt un nouveau cycle de programmation, pour soutenir financièrement le Libéria, en ciblant certaines des priorités de l’Agenda en faveur des pauvres pour la prospérité et le développement (PAPD) de 2021 à 2027.

L’objectif du programme d’électrification rurale dans le sud-est du Libéria est de stimuler le développement socio-économique et ainsi d’améliorer les conditions de vie de la population semi-rurale. Le programme est structuré de manière à attirer et à catalyser les investissements du secteur privé pour fournir une énergie renouvelable, durable et abordable aux zones rurales qui ne sont actuellement pas desservies par l’électricité. Ce programme s’inscrit dans un programme plus large qui renforcera encore le partenariat déjà solide entre l’UE et le Libéria dans le domaine des infrastructures énergétiques. En fait, au cours des sept dernières années, l’UE a consacré plus de 100 millions d’euros au renforcement du Libéria dans ce domaine. L’ambassadeur de l’UE a souligné que «Nous restons attachés à notre objectif commun de soutenir et d’améliorer le développement des infrastructures au Libéria et nous nous réjouissons de travailler en étroite collaboration avec toutes les parties prenantes impliquées pendant la mise en œuvre du projet, pour une construction harmonieuse et réussie du secteur de l’électricité, au profit des populations du Libéria. « 

Ambassadeur Hélène Cavé, Ambassadrice de l’Union européenne

Le programme d’enseignement et de formation techniques et professionnels (EFTP) comprendra la promotion d’approches innovantes de l’EFTP au niveau de l’enseignement secondaire supérieur, fournira des financements compétitifs et soutiendra les employeurs du secteur privé dans les dialogues politiques. En complémentarité avec le projet en cours financé par l’UE «Youth Rising», le programme EFTP se concentrera sur les secteurs de croissance durable; telles que la construction, l’énergie et les chaînes de valeur agricoles en améliorant l’environnement des entreprises pour la création d’emplois verts dans le secteur de la construction et en intensifiant les chaînes de valeur agricoles pour les micro, petites et moyennes entreprises (MPME). Le programme sera mis en œuvre en collaboration avec GIZ (Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit – Agence allemande de développement) et étendre la coopération actuelle avec l’ONUDI (Organisation des Nations Unies pour le développement industriel). L’ambassadrice de l’UE Hélène Cavé a déclaré: «Le Libéria a une population jeune, avec près de 80% des Libériens de moins de 36 ans. Afin d’offrir des opportunités pour l’avenir de la Nation, le Libéria a besoin d’une infrastructure durable en énergie et en compétences humaines. Ensemble, l’UE et le gouvernement du Libéria et nos partenaires ONUDI et GIZ, nous investissons maintenant massivement dans l’avenir. Il est important d’avoir des plans durables qui profiteront à la population, même après les temps difficiles d’aujourd’hui. « 

La cérémonie de signature des nouveaux programmes d’une valeur combinée de 54 millions d’euros (59 millions de dollars) a eu lieu via une cérémonie électronique en raison des restrictions de Covid-19, à laquelle ont assisté des représentants gouvernementaux des ministères des finances et de la planification du développement; Jeunesse et sports, éducation et énergie et autres parties prenantes importantes.


Vues du message:
3



[ad_2]