Davide Mengacci et « Recettes italiennes »: « Nous l’avons retourné comme une omelette! »

[ad_1]

22 mai 2020 | 13:12 Solange Savagnone

Celui qui s’arrête est perdu, dirait-on en écoutant l’infatigable Davide Mengacci. Le chef d’orchestre de « Recettes italiennes », qui après l’arrêt d’urgence vient de rouvrir ses portes sur la Rete 4 avec la nouvelle saison, a en effet optimisé cette longue pause: «Les deux mois d’arrêt ont été l’occasion de recharger les batteries et je dois dire que j’ai l’a bien trouvé. Après le premier moment de consternation, j’ai commencé à trouver un style de vie à la maison auquel je n’étais pas habitué, car je fais de la télévision depuis 35 ans et je voyage en Italie pendant au moins quatre jours par semaine. Rester à la maison et prendre soin de mes passions à plein temps, qui sont les chiens, les poissons et les voitures, a été une expérience formidable. Mais je suis heureux de recomic « .

Alors il n’est pas resté inactif …
« Non, aussi parce que l’urgence nous a obligés à remettre la main sur la structure du programme. Les recettes italiennes sont diffusées depuis huit ans dans la formule quotidienne. Au fil du temps, nous avons fait de petits changements, mais jamais comme cette fois: nous l’avons retourné comme une omelette parce que nous avions tout le temps de trouver des idées ».

Expliquez-nous.
«Le casting est resté le même. En plus de moi, il y a en fait Anna Moroni, Gianluca Mech avec ses conseils de bien-être, et Annalisa Mandolini et Annabruna Di Iorio, qui ne peuvent plus tirer dans la région et ont une nouvelle fonction. En fait, les épisodes s’ouvrent à mon tour en faisant les sketchs que j’avais précédemment organisés avec Anna Moroni. Ensuite, nous nous connectons depuis la maison d’Anna qui cuisine deux recettes. La première seule, choisissant parmi les plus de deux mille qu’elle a inventés. L’autre, cependant, nous l’avons appelée « l’école de cuisine »: Anna apprend à tour de rôle à distance à l’une des deux filles à cuisiner avec elle. Ensuite, les filles, toujours à tour de rôle, soutenues par des experts, s’occupent des sections qui n’ont rien à voir avec la cuisine mais, par exemple, avec le jardinage, le barbecue, les compositions florales, la crème glacée, le ménage, les soins de la personne, etc. « 

Mais que faites-vous encore?
«Je vais reprendre mon métier de chef d’orchestre et je traiterai de deux moments: celui lié au territoire, où je présente un produit typique de la région qui est le protagoniste de l’épisode. Car s’il est vrai que nous n’envoyons pas de filles faire des services, nous ne voulons pas abandonner la vocation touristique du programme. Nous utilisons donc des images d’archives et quelques nouvelles, tournées par la troupe mais sans moi. De plus, dans chaque épisode, je raconte l’histoire et la curiosité d’un grand dessert, du tiramisu au maritozzo à la crème ».

Bref, un programme très riche …
«Mais ce n’est pas fini! Dans l’épisode de samedi, en plus de tout ce que j’ai dit, deux nouveaux ajouts sont ajoutés: nous avons un pizzaiolo qui nous montre la préparation d’une pizza particulière. Et puis nous avons introduit une section dédiée à la cuisine faite par les enfants. Les parents ou grands-parents peuvent nous envoyer des vidéos des recettes faites par leurs enfants et nous diffuserons les meilleures »



[ad_2]