Transport urbain: Scania s’annonce sur les bords de la lagune ébrié

Publié le 12/06/2018 à 11:03

Le constructeur suédois d’automobile, SCANIA a manifesté, jeudi 7 juin 2018, l’ambition de s’implanter en Côte d’Ivoire dans le domaine du transport urbain. Les responsables de la multinationale ont échangé avec le ministre ivoirien de l’économie et des finances, Adama Koné.

ADN-Scania-transport-urbain-abidjan

Photo: Abidjan.net

Réputé dans la construction de poids lourds; d’autocars; de moteurs industriels et marins, le constructeur suédois SCANIA, a manifesté jeudi 7 juin 2018, son ambition d’opérer sur les bords de la lagune ébrié dans le domaine de la mobilité urbaine.

Fredrik Morsing, Directeur général de SCANIA Afrique de l’Ouest a présenté lors d’une rencontre avec le ministre ivoirien de l’économie et des finances, les détails dudit projet. « C’est un projet sur la mobilité urbaine de la ville d’Abidjan. Nous savons que c’est une ville en forte croissance avec de gros problèmes de mobilité. Ce que nous proposons, c’est une solution avec des bus, mais aussi avec des infrastructures du système billettique, des études, des informations, des centres de maintenance qui vont assurer un bon fonctionnement de ce projet et améliorer la mobilité des populations à Abidjan ». s’est-il exprimé

L’opérateur entend fluidifier la mobilité dans la capitale économique ivoirienne à travers « les bus à haut niveau de transit », qui sont des bus circulant sur des voies « dédiées« . En amont de l’avènement de ces nouveaux engins, Fredrik Morsing souligne « Dans la phase pilote, il y a une première étape avec des investissements en infrastructures qui sont rapidement réalisables ».

En marge de l’objectif final du projet, destiné à fournir à la Côte d’Ivoire 1000 bus, l’opérateur annonce l’acheminement de 500 d’entre eux pour la phase pilote.

Le ministre ivoirien de l’économie et des finances, Adama Koné, a quant à lui suggéré aux responsables de SCANIA d’observer principalement « le besoin de mobilité et le besoin de modernité » dans le processus d’implémentation du projet.

Comments

comments