Transformation du cacao ivoirien: la Société africaine de cacao investit 30 milliards pour une usine de transformation

Publié le 17/05/2018 à 15:14

En vue d’accompagner le gouvernement Ivoirien dans sa politique d’industrialisation de la filière Cacao, ce 16 mai 2018, le groupe Barry Callebaut a procédé à la pose de la première d’une usine de transformation de cacao en produit fini. C’était dans la zone industrielle de la commune de Marcory en Abidjan.

ADN-Pose-Premiere-Pierre-Extention-Usine-SACO

Photo: Abidjan.net

Le mercredi 16 mai 2018, en présence du premier ministre ivoirien Amadou Gon Coulibaly, la construction de la première usine de transformation de cacao de la Société africaine de cacao (SACO), filiale du groupe Barry Calebaut, a été amorcée.

D’après Loic Pierdo, directeur général de SACO, cette nouvelle usine fera croitre le volume de cacao traité en Côte d’ivoire, en plus de donner naissance à une ligne locale de transformation du cacao en produit fini. Il a signifié que cette nouvelle usine ouvrira ses portes en Janvier 2019.

Les travaux de construction et d’équipement de cette nouvelle unité s’élèvent à un coût global de 30 milliards de francs CFA. A travers cet investissement, le groupe Barry Callebaut entend emboiter le pas aux investisseurs étrangers en Côte d’Ivoire, afin de contribuer à redorer le blason du climat des affaires en Cote d’Ivoire.

Le premier ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly a salué l’engagement du groupe SACO à l’industrialisation de la Côte d’Ivoire à travers la transformation de ses matières premières. Il a également insisté sur l’ambition du gouvernement d’accélérer la transformation structurelle du pays par son industrialisation.

Ange TIEFFI

Comments

comments