Togo : Les autorités sanctionnent des policiers et gendarmes

Publié le 20/06/2017 à 12:46

Le ministre de la Sécurité et de la protection civile, le colonel Yark Damehame a démontré devant la presse ce jeudi 15 juin, la situation sécuritaire du Togo. Sur la période allant du 1er janvier au 11 juin 2017, une vingtaine de policiers et de gendarmes ont été sanctionnés pour des délits commis dans l’exercice de leurs fonctions.

crédit photo: Africa Top Success

Selon le ministre de la sécurité, les forces de l’ordre font l’objet de plusieurs infractions de droit commun. Notamment l’inconduite notoire, l’indiscipline, la cupidité et même le vol de matériel militaire. Arrêt de travail à exclusion temporaire sont les différentes sanctions contre les policiers et gendarmes reconnus coupables de ces actes.

Les responsables togolais en charge de la sécurité soutiennent que ces sanctions vont permettre de bannir au sein de la police et de la gendarmerie les agents au mauvais comportement. Ils espèrent ainsi décourager ceux qui seraient tentés par de tels agissements.

Stéphanie Kouassi.

Comments

comments