Bouaké

Les activités ont repris samedi à l'intérieur de la ville de Bouaké (Centre, ex-fief de l’ancienne rébellion des Forces nouvelles). Au lendemain d'un accord conclu entre le gouvernement ivoirien et les soldats qui s'étaient mutinés les 6 et 7 janvier, pour réclamer des primes. Constat. [caption id="attachment_238" align="alignleft" width="527"] Crédit photo : Mairie de Bouaké. Utilisée...

Une mutinerie a éclaté vendredi matin à Bouaké, la deuxième ville de la Côte d'Ivoire, où des militaires ivoiriens réclament des primes dite "Ecomog" constituées d'une villa et de cinq millions de francs CFA. Des tirs ont également été entendus à Daloa et Korhogo.Ces militaires contrôlent les corridors nord et sud ainsi que tous les accès à la ville de Bouaké. Ils patrouillent...