Système électoral : la Gambie va abandonner les billes

Publié le 20/04/2017 à 15:14

La commission électorale indépendante (IEC) de la Gambie a annoncé envisager le vote par bulletin papier pour les prochaines élections de 2018. Depuis l’indépendance, elle utilise un système de vote par billes qui consiste à glisser des billes dans les bidons pour désigner son candidat.

crédit photo : how africa news

Avec la chute de Yaya Jammey, c’est une multitude de candidatures qui seront accueillies par l’IEC. Ce qui rend complexe le système de vote par billes. « On n’a pas les moyens de continuer avec ce système électoral… Pour les élections locales, on parle de 500 à 600 candidats. On doit fabriquer un bidon pour chacun : techniquement, ce n’est pas possible ! » a déclaré le président de la Commission électorale Alieu Moma. C’est pour pallier à toutes ces difficultés que l’IEC a décidé pour les prochaines élections d’envisager le vote par bulletin en papier.

Certains gambiens ont accueilli cette nouvelle avec joie. Pour ceux-ci « ce n’est pas une mauvaise chose d’essayer un nouveau système » par contre d’autres sont restés réticents : « On a l’habitude des billes et je pense que c’est très bien ». La Commission électorale, quant à elle, envisage de changer de système d’ici avril 2018, date des prochaines élections locales.

Chica Ehoueu avec RFI

Comments

comments