Sénégal : Un pèlerinage religieux tourne au drame, 22 morts

Publié le 13/04/2017 à 15:15

Un violent incendie a fait plus de vingt deux morts, mercredi 12 avril lors d’un pèlerinage religieux à Medina Gounass (Sud-est du Sénégal). Le bilan provisoire fait état de vingt deux morts, 87 sept blessés et une centaine de disparus selon les autorités sénégalaises.

crédit photo : dakar actu

Le drame s’est produit mercredi aux environs de 15h GMT, sur le lieu du Daaka (pélérinage, Ndlr) à 10km de la ville de Medina Gounass (en haute Casamance). Le violent incendie a ravagé le campement de tentes causant de nombreux dégâts matériels et des pertes en vie humaine. Les sapeurs-pompiers, déjà sur les lieux, sont venus difficilement à bout des flammes aux environs de 19h avec l’aide des pèlerins.

Les blessés ont été évacués vers le poste de santé de Medina Gounass, et la structure hospitalière de Tambacounda (Sud-est du Sénégal). L’origine de l’incendie est encore inconnue, cependant le lieu du pèlerinage (en brousse) et la saison sèche, ont probablement contribué à l’ampleur du sinistre.

Le président sénégalais Macky Sall a présenté ses condoléances aux familles des victimes. Il a annoncé qu’il se rendrait sur place vendredi 14 avril. Une délégation gouvernementale conduite par le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique Abdoulaye Daouda Diallo se rendra sur les lieux du drame jeudi 13 avril.

Le « Daaka de Medina Gounass » qui est à sa 76ème édition est un événement important pour la confrérie soufie tidjane. IL a démarré le samedi 8 avril et se poursuivra jusqu’au 17 avril. Chaque année des milliers de personnes venues du Sénégal et de plusieurs pays de la sous-région s’y rassemblent pour prier pendant une dizaine de jours.

A chaque rassemblement, des incendies plus ou moins graves sont enregistrés pendant la retraite spirituelle. Le dernier remonte à 2014 et il avait détruit une partie du site.

Viviane YOBOUE

Comments

comments