Sénégal : les prisonniers vendent leurs œuvres sur Internet

Publié le 29/04/2017 à 10:30

Moctar Cissé, un sénégalais âgé de 27 ans est l’auteur du site Yeswesell.org. C’est une plateforme de revente en ligne des produits réalisés par les prisonniers. Dans une galerie discrète non loin de la prison pour femmes du quartier de Liberté 6 à Dakar, il expose les articles fabriqués par les prisonniers.

crédit photo : YesWeSell

Ce sont des bijoux, des chemises en wax, des tableaux colorés, et même des sièges. Tout est fabriqué par des prisonniers et sont vendus sur le site Yeswesell.org. Les prix vont de 10 à 210 euros. 10 % des ventes vont à la gestion du site, et le reste revient directement au créateur.

C’est sur des fonds propres que Moctar a lancé YesWeSell au début 2016 avec l’équivalent de 1 000 euros. Son but était d’améliorer les conditions de vie des prisonniers, largement décriées par les organisations de défense des droits de l’homme. Aujourd’hui, il bénéficie du soutien de plusieurs personnes telles que, le chanteur Faada Freddy et son groupe Daara J Family, désignés ambassadeurs du projet. À travers ce projet, Moctar espère changer la donne en valorisant leur « potentiel de création, pour redorer le blason du prisonnier », quelles que soient les raisons de sa détention. Pour l’heure, le site n’assure que la vente des produits. Mais Moctar Cissé envisage à terme de créer un espace d’expression et de débats pour les détenus.

Chica Ehoueu avec le monde

Comments

comments