Rwanda : Paul Kagamé se prononce sur sa succession

Publié le 22/05/2017 à 17:49

Le président Rwandais Paul Kagamé à affirmé, lors d’une interview accordée à Jeune Afrique, qu’il en serait à son dernier mandat et ce même si la Constitution lui donne droit à un de plus. Dans cette même interview, Paul Kagamé a tenu à apporter quelques précisions.

crédit photo : LA times

« Il existe une sorte de contrat entre moi, d’une part, le parti FPR et le peuple Rwandais, de l’autre. Ces derniers ont souhaité, via le référendum constitutionnel de décembre 2015, que je poursuive ma tâche, ce que j’ai accepté. Mais le temps est venu de leur dire qu’ils doivent commencer à réfléchir, au-delà de ma personne » a expliqué Paul Kagamé.

À la question de savoir s’il est conscient du fait que tout l’équilibre du système politique rwandais reposait sur lui, il a répondu que « L’important, c’est ce que nous avons construit de façon irréversible et qui demeurera, avec ou sans Kagamé. Les nouvelles générations de Rwandais ont intégré beaucoup d’éléments, beaucoup de réflexions diverses et retenu beaucoup de leçons. »

Paul Kagamé est candidat à sa propre succession pour les prochaines élections du 04 août. Election à laquelle personne ne doute une seconde de sa réélection. À côté de lui, Frank Habineza, leader du Parti démocratique vert (unique formation d’opposition autorisée depuis quatre ans), Philippe Mpayimana ex journaliste et Diane Rwigara fille d’un homme d’affaires autrefois proche du pouvoir.

Chica Ehoueu avec Jeune Afrique

Comments

comments