RDC : La police interdit toute manifestation dans le pays

Publié le 10/04/2017 à 12:34

La police congolaise a annoncé le dimanche 9 avril 2017, l’interdiction de tout rassemblement à Kinshasa et dans le reste du pays. Cette mesure frappe l’’UDPS, qui avait prévue une marche ce 10 avril 2017.

crédit photo : RFI

L’Union pour la Démocratie et le Progrès Social accuse le président Kabila d’être le « principal obstacle au processus démocratique » dans le pays. Ils comptaient marcher jusqu’au palais présidentiel.

Selon le colonel Pierrot-Rombaut Mwanamputu, porte-parole de la police nationale « La marche est interdite car son itinéraire comporte les germes de l’insurrection ». Cet appel à manifester intervient deux jours après la nomination de Bruno Tshibala, un dissident de l’UDPS et du Rassemblement, au poste de Premier ministre par Joseph Kabila.

Le chef du mouvement d’opposition Félix Tshisekedi considère que cette nomination va à l’encontre de l’accord du 31 décembre 2016.

Kouassi Stéphanie

Comments

comments