RDC : la mine de Tenke enfin en vente

Publié le 18/01/2017 à 14:57

La mine de Tenke est désormais en vente. Le gouvernement congolais a décidé de lever ses objections sur la vente de cette mine au groupe chinois Molybdenum. Le ministre congolais des mines, Martin kabwelulu Labilo, l’a annoncé le mardi 17 janvier 2017.

Ce mardi, le ministre a écrit a toutes les parties reconnaissant les accords conclus par la société minière Gécamines pour régler les objections aux ventes et indiquant que l’État n’avait plus d’opposition.

Le 9 mai 2016, le ministère des mines s’était opposé à des accords de vente à l’entreprise chinoise.  « Les accords ne permettent pas que l’actionnaire de référence se retire unilatéralement et décide seul de transférer le contrôle de Tenke Fungurume Mining (TFM) à une société tierce sans autorisation préalable de l’État. », avait affirmé le ministre des mines.

En septembre 2009, la mine de Tenke appartenait à 58,8 % à Freeport-McMoRan, à 24,8 % à Lundin Mining Corporation et à 17,5 % à Gécamines.

Stéphanie Kouassi (avec Financial Afrik)

Comments

comments