Présidentielles 2017 / Macron ou Lepen ? Des africaines de France font leur choix

Publié le 26/04/2017 à 11:31

Elles sont originaires d’Afrique, vivant en France depuis plusieurs années, elles ont voté le dimanche 23 avril. Ikhdena, Marie Laure et Laetitia réagissent aux résultats du 1er tour des élections présidentielles françaises et nous partagent leur choix pour le 2nd tour.

crédit photo : France 24

« Je n’ai pas été surprise par ce résultat ; mais je m’attendais à un second tour Macron / Mélenchon » nous dit Marie Laure, cadre résidant à Paris dans le 14e. Elle ne se fait pas d’illusion, selon elle « Macron président, il n’y aura pas de changement radical, Marine, ça sera une catastrophe ». Marine Le Pen, présidente ? Marie Laure avoue que cette possibilité l’angoisse énormément car «  le FN (Front National) au pouvoir, c’est la fermeture des frontières », poursuit cette maman d’origine ivoirienne, qui a passé 16 ans en France. Elle termine son propos en annonçant son choix au prochain tour : « Je voterai pour Macron, non pas pour son programme mais pour faire barrage au FN ».

Les mêmes appréhensions pour, Laetitia, trentenaire d’origine ivoirienne, vivant en France depuis 13 ans. « Le résultat m’a un peu surprise, même si les sondages laissaient deviner la présence de Le Pen au second tour. Marine fait un très bon score, ce qui est quand même honteux pour la France ! » Aujourd’hui, cette parisienne se sent acculée parce que pour faire barrage au Front National, elle n’a d’autre choix que Macron même si c’est à contre cœur. « J’espère qu’il n’y aura pas d’abstentionnistes au 2nd tour et que le maximum de personne va essayer de faire barrage à Le Pen » poursuit-elle. Pour Laetitia, voter Macron au 2nd tour « c’est plus un vote utile qu’un vote de cœur » avoue t-elle. « Le Pen (présidente, ndlr) serait catastrophique pour l’économie, l’Europe, la sécurité » conclut elle.

Ikhdena (ivoiro-malienne) est consultante projet banque finance assurance dans le val de marne, elle vit en France depuis six ans. « Cette fois, les sondages ont été plus ou moins proches de la réalité » selon elle et d’après son analyse, « Le processus électoral est transparent et inclusif. Dans le fond par contre, on constate l’échec des parties traditionnelles (LR et PS). De plus, 20% de la population a voté pour l’extrême droite ». Ikhdena se veut réaliste « Même si je doute de sa capacité à aider les pays africains à se démocratiser davantage, il serait mieux que Macron soit président. Les raisons : il est tourné vers l’extérieur donc favorable à la mondialisation et au libéralisme. »

C’est donc un choix utile qu’elle fera en votant pour Emmanuel Macron. Toutefois, elle admet que « dans les deux cas nous sommes embarqués dans un voyage vers l’inconnu. C’est une première en France : les deux candidats n’ont jamais mis en place de vraies politiques surtout Macron qui envoie un nouveau modèle de pensée. Si c’est l’extrême droite de Marine on ne sait pas aussi vraiment ce qui nous attend. ». Elle ne serait pas non plus gênée que Marine Le Pen accède au pouvoir contrairement aux autres. «  J’aimerais bien voir cette dernière à l’œuvre. Marine Le Pen présidente serait une situation inédite, mais on se demande bien si elle pourra tenir sa politique ».

Juliette, retraitée vivant à Clermont Ferrand est profondément déçue. « Je ne comprends pas comment les Français ont pu voter Fillon ou Le Pen. Tous les deux poursuivis par la justice et ils sont tous les deux loin devant Jean Luc Mélenchon, mon candidat. Tu imagines un président de la République poursuivi par la justice ? Et bien voilà, c’est fait. Il est vrai que c’est liberté, égalité, fraternité. Et la justice ? Ils s’en foutent » décrie t’elle.

Elle est encore moins tendre en ce qui concerne le candidat ‘En Marche’. « J’ai été très surprise par le résultat des élections. Macron est très jeune, n’a jamais été élu, il ne connait donc pas cette fonction. De plus il a été insultant envers des employés de conditions inférieures sans compter que cet énarque a fricoté avec les milieux de l’argent. Si Macron a les pleins pouvoirs, il va continuer. » Explique-t-elle. « Je trouve cela extrêmement agaçant que les Français n’aient aucune mémoire en ce qui concerne ce genre de situation. » déplore Juliette.

Pour elle, peu importe le gagnant au second tour, «  la France va perdre énormément. À tous les points de vue, autant pour moi qui suis noire que pour mes enfants métis. L’égalité des chances pour mes enfants retombent à zéro quelque soit leur qualification et leur niveau ». Juliette est catégorique, «  je ne voterai ni pour l’un ni pour l’autre. Ivoirienne vivant en France depuis plus de 20 ans, je devrais voter Macron mais je pense à mes enfants. Que va-t-ils leur arriver ? Le Pen est raciste, Macron est vendu à l’oligarchie de l’argent. Non, ni l’un ni l’autre. » Marine le Pen présidente ne lui fait pas peur, « pas plus qu’Emmanuel Macron ». Pour la sexagénaire, « leur politique envers le petit peuple restera pareil. Méprisant. Et je crois surtout que les Français sont vraiment cons. Il n’y a qu’à voir les résultats des élections ». Pour Juliette, ce sera donc l’abstention.

Viviane YOBOUE

Comments

comments