Orange Côte d’Ivoire fait la lumière sur l’incendie de son local technique

Publié le 14/05/2018 à 16:59

Lundi 30 avril 2018. Tout le réseau de Orange Côte d’Ivoire est quasiment coupé. La raison :  un incendie a presque tout ravagé dans un local technique situé dans la commune du Plateau. Les usagers de l’Opérateur de téléphonie ressentent les dysfonctionnements techniques sur les réseaux « internet, mobile, fixe et sur les applications Orange ». Deux semaines après cet incident, la direction de l’entreprise fait des précisions et met en avant « un incendie criminel « .

 

ADN- Orange Côte d'Ivoire

De g à d, Kla, Directeur technique d’Orange Côte d’Ivoire et Mamadou Bamba, Directeur général, crédit: Fratmat.info

« Environ 300 ingénieurs et techniciens travaillent depuis 10 jours à la reconnexion de plus de 400 000 soudures nécessaires au rétablissement des liaisons »,  révèle Bamba Mamadou, directeur général de Orange Côte d’Ivoire, au cours d’une conférence de presse ce lundi 14 mai 2018. « Les premiers résultats de l’enquête ont mis en évidence un acte délibéré de sabotage », précise-t-il.

Selon les éléments de l’enquête, plusieurs câbles électriques d’alimentation des équipements ont été sectionnés. Une échelle a également été retrouvée sur les lieux. « Cet acte criminel a eu pour conséquence une surcharge électrique anormale des autres câbles provoquant l’incendie », souligne Bamba Mamadou en précisant que pour l’heure, « aucun suspect n’a été identifié ».

Lire aussi Téléphonie mobile : Un incendie se déclenche dans le central technique d’Orange Côte d’Ivoire

Des dégâts énormes…

« C’est près de 2 milliards de francs CFA d’équipements qui sont partis en fumée à ce jour « , révèle le patron de Orange Côte d’Ivoire,  en ajoutant que l’objectif est « de rétablir l’entièreté des services à 100% des capacités ».  A ce jour, « le taux  remontée des services impactés » est estimé à 85%, selon les explications de Didier Kla, le Directeur digital et technique de l’Opérateur.

Pour l’avenir ?

Contrôle biométrique des visiteurs, renforcement de l’équipe de sécurité et de la vidéo surveillance. Autant de dispositifs sécuritaires qui ont été mis en place. Pendant ce temps, les techniciens de l’opérateur de téléphonie continuent d’enchainer les heures pour espérer un rétablissement à 100 % du réseau.

N’Gandja SILUE

Comments

comments