Obangame Express 2017 : 31 forces militaires en formation à Abidjan

Publié le 24/03/2017 à 10:39

La 8è édition de l’exercice militaire maritime inter-allié et inter-régional, ‘’Obangame Express 2017’’ se tient du 23 au 31 mars à Abidjan. Les forces maritimes des pays du Golfe de Guinée, d’Europe, d’Amérique du Sud et des Etats-Unis, ainsi que plusieurs organisations régionales et internationales y prendront part. L’information émane d’un communiqué transmis par l’Ambassade américaine à Abidjan.

Après une première participation en 2015 en tant qu’observateur, la Côte d’Ivoire accueille la 8e édition de l’Obangame Express 2017. « Obangame » signifie « union » en langue Fang du sud du Cameroun. Les manœuvres sont organisées par U.S. African Command (AFRICOM) et ont pour but d’améliorer la coopération régionale et la sensibilisation sur le domaine maritime. Les forces présentes échangeront ainsi des informations pratiques pour améliorer leurs expertises tactiques en matière d’interception.

Selon les explications du Commandant des Opérations Tactiques d’Obangame 2017, le Capitaine Heidi Agle, l’exercice comprend essentiellement des simulations en mer et sur terre. Durant ces simulations, des participants issus de 31 nations vont pratiquer des scénarios liés à la lutte contre la contrebande, les déversements de produits pétroliers ainsi que la piraterie. Il y aura également des formations sur les techniques d’embarquement, les opérations de recherche et de sauvetage, l’assistance médicale aux blessés, la maîtrise des communications radio ainsi que les techniques de gestion de l’information.

Capitaine Heidi Agle / crédit photo : Pinterest

Le Capitaine Heidi Agle a déclaré que « la sécurité maritime est un effort collectif. La majorité des activités économiques de la région reposent sur la sécurité et le droit dans l’utilisation des eaux du golfe de Guinée. ».

Les États-Unis fournissent plusieurs équipes de formateurs et de moniteurs opérant dans des pays partenaires africains et à bord de navires partenaires.

Viviane YOBOUE

 

Comments

comments