Nigéria : Aisha Buhari au chevet du président Muhammadu, à Londres

Publié le 31/05/2017 à 10:15

Ce n’est plus un secret pour personne, la santé du président Nigérian n’est plus au beau fixe. Il avait déjà passé huit longues semaines à Londres pour des soins médicaux. Ce mardi 30 mai, la première dame Aisha Buhari s’est rendue aux chevets de son époux, a nouveau hospitalisé.

crédit photo : Ghana Review

Au Nigéria, la rumeur enfle. Plusieurs spéculent déjà sur son incapacité physique à gouverner le pays. Le président Buhari est gravement malade et c’est désormais une évidence. La première dame qui rejoint son époux à Londres, c’est une confirmation de cette thèse. Le porte-parole de la première dame a remercié « les millions de Nigérians qui prient pour son prompt rétablissement et son retour rapide ».

Du côté de l’administration, on craint un ralentissement à cause de ses nombreuses absences du pays. Récemment, il a été remplacé par son vice-président Yemi Osinbajo, lors du sommet du G7 en Italie. C’est lui qui assure l’intérim donc, et si Muhammadu Buhari démissionne de la présidence ou s’il vient à décéder pendant son mandat, il accédera au pouvoir. Ce fut aussi le cas de Goodluck Jonathan, en 2010, après la mort d’Umaru Yar’adua.

Vanessa ALABI avec Jeune Afrique

Comments

comments