Mode : Quand le vintage refait surface au Togo

Publié le 14/03/2017 à 11:00

Connu sous l’appellation « rétro » ou « old school», le vintage se retrouve actuellement partout dans le monde de la mode, au Togo. Des chaussures, montres, vêtements, produits de beauté mais aussi voitures, mobiliers et décorations d’intérieur, la tendance se confirme : l’ancien fait peau neuve. Depuis quelques années au Togo, le vintage a le vent en poupe. Il s’est immiscé dans le quotidien des togolais. Bref il est présent partout. Des prêt-à-porter et boutiques de luxes en passant par des marchés de friperies, pas besoin d’une loupe pour s’en apercevoir.

crédit photo : FashionNudge

«Les pantalons à pinces, les chemises à carreaux, les montres de marque Casio, Hugo Boss sont des articles qui ne dorment pas dans ma boutique. Ils se vendent comme des petits pains. La plupart de mes clients, en particulier les jeunes ne choisissent que ces types d’articles.» souligne Martin Kalo, propriétaire d’un magasin de vêtements et accessoires masculins. Pour les moins nantis, l’astuce est toute trouvée : le placard des parents. Les jeunes gens en ressortent sweaters, chapeaux, sacs en cuir des années 80 et les « customisent » comme on le dit dans le jargon de la mode.

Le recyclage est l’une des idées fortes expliquant cette tendance planétaire. Selon Komi Waklassou, vendeur de chaussures de friperies au marché de Hedzranawé « les ballerines et escarpins avec des coupes et imprimés rétro, les baskets sont en vogue depuis un moment. Avant, j’avais une clientèle bien définie pour ces catégories de chaussures. Mais maintenant, la demande est beaucoup plus forte parce que tout le monde en fait sa préférence. Chacun cherche à créer son propre style qui sortira du lot ». En effet, la mode vintage offre des repères de style qui demeurent intemporels et qui sont adaptables à tous.

L’esprit vintage synonyme d’authenticité ou d’originalité offre à chacun la possibilité de faire éclater sa créativité en mixant produits actuels et pièces vintage pour un style original, personnel et aussi dans l’ère du temps. On se raccroche à un élément du passé pour mieux contempler l’avenir. Donc à l’heure actuelle rien ne se jette. Tout se recycle et avec style…

Aujourd’hui, le vintage constitue une manne financière importante pour les vendeurs de friperie au Togo. « Je me focalise beaucoup plus sur le vintage. Car, c’est la tendance du moment et cela me rapporte beaucoup plus que les nouveautés. Je peux faire un bénéfice net d’environ 100.000 f cfa sur chaque ballot à l’approche des fêtes », confie George Ketemepi, un vendeur de friperie.

Le secteur de la friperie introduit par les Ibo nigérians, au début des années 80 contribue aussi à renforcer cette nouvelle tendance du vintage au Togo. Face à l’engouement suscité par le secteur de la mode depuis quelques années, les stylistes togolais n’hésitent plus à se frotter à leurs homologues de la sous région à travers des défilés de mode pour exposer leur savoir-faire.

Blamé Ekoué, Lomé

Comments

comments