Mali : neuf soldats tués par des djihadistes dans une embuscade

Publié le 03/05/2017 à 13:04

Un véhicule de l’armée malienne a été pris pour cible par des djihadistes le mardi 2 mai dans la région de Ségou. Le gouvernement a publié l’information à travers un communiqué. Neuf soldats ont trouvé la mort et cinq autres ont été blessés.

crédit photo : dakoo

« Une mission de ravitaillement des forces armées nationales est tombée dans une embuscade entre Dogofri et Nampala. Le bilan provisoire est de neuf morts et cinq blessés », a déclaré, Abdel-Karim Konaté porte-parole du gouvernement. Un véhicule de tête de l’armée malienne a sauté sur une mine et les terroristes ont ensuite immédiatement ouvert le feu, a expliqué une source de sécurité malienne. Abdel-Karim Konaté dans un communiqué diffusé mardi soir a condamné ce « acte lâche et barbare » et rappelé « que son engagement, ainsi que celui de ses partenaires, est de poursuivre sans relâche la lutte implacable contre le terrorisme et le narco-trafic » au Mali.

Depuis 2015, la ville de Nampala située dans le centre du Mali subi des attaques djihadistes meurtrières parfois revendiquées par Al-Qaïda au Maghreb. Cette attaque survient après que l’Assemblée Nationale ait prorogé l’état d’urgence pour une durée de six mois.

Chica Ehoueu

Comments

comments