Mali : les 4 agents de la Croix-Rouge enlevés ont été relâchés

Publié le 17/05/2017 à 08:00

Enlevés dans la nuit du dimanche à Mopti (centre du Mali) par des hommes armés, les quatre employés maliens de la Croix-Rouge ont été relâchés par leurs ravisseurs. Un élu local affirme qu’il n’y a eu aucune rançon versée aux ravisseurs. Un autre explique que le fait qu’ils soient originaires de la région a certainement facilité les négociations.

crédit photo : CICR

Germain Mwehu, porte-parole du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) au Mali a confirmé que les quatre humanitaires sont sains et saufs. Cependant, il n’a donné aucune information sur les conditions de leur libération.

Les travailleurs du CICR étaient précisément à Toguere Coumbe dans le cercle de Ténénkou (région de Mopti) pour évaluer la situation humanitaire sur place. Ils étaient au nombre de cinq à être kidnappés au départ, mais la femme du groupe a été immédiatement libérée avant que les assaillants n’emmènent les hommes, a indiqué une source sécuritaire malienne.

Le même scénario s’était produit en Avril 2016 avec 3 autres agents. L’organisation avait par ailleurs annoncé le vendredi 12 Mai la reprise de ses activités dans la région de Kidal (nord-est). Cette zone, siège de l’ex-rébellion touareg est régulièrement visée par des attaques djihadistes.

Coulibaly Sadjo

Comments

comments