Le projet de loi portant régime juridique de la presse et de l’audiovisuel refait parler de lui

Publié le 21/12/2017 à 18:05

Le monde journalistique et la grande famille des blogueurs de Côte d’Ivoire sont secoués par l’invitation des députés ivoiriens à adopter le projet de loi portant régime juridique de la presse et de l’audiovisuel ce jeudi 21 décembre 2017.

Crédit : aip.ci

La nouvelle a été relayée par Yasmina Wognin, député de Cocody : « Ce matin, nous, députés, sommes donc invités à adopter en plénière le projet de loi portant régime juridique de la presse. »

L’information a vite fait de se propager et a commencé à susciter des réactions. L’Association des Blogueurs de Côte d’Ivoire (ABCI) dans un communiqué a lancé cet appel :

« Nous invitons donc les députés, élus du peuple et représentant le peuple à garantir son droit à la parole et son droit à l’exercice de son esprit critique, sans que leur liberté physique ou financière ne soit menacée ou entravée. Nos regards sont tournés ce matin vers l’Assemblée Nationale ! Il nous revient encore une fois de faire bouger la toile et de faire entendre nos voix ».

Pour rappel, en mai dernier, un projet de loi stipulait que « quiconque se rend coupable du délit de diffamation par voie de presse ou par tout autre moyen de communication au public [ce qui semble intégrer les réseaux sociaux, NDLR], est passible d’une amende allant de 1 à 3 millions de F CFA » selon l’article 99 de la loi.

Journalistes, blogueurs et défenseurs de la liberté d’expression, à cette époque ont crié leur mécontentement face à ce projet de loi qui pour eux constituerait un frein à la liberté d’expression, gage de démocratie. Sous la pression publique, l’adoption de ce projet de loi avait été ajournée sine die.

Sandrine Kouadjo

Comments

comments