Le BNETD et le CIGN initient un programme de développement durable

Publié le 03/05/2018 à 11:49

« L’importance de l’information géographique dans la planification et l’exécution des grands projets de développement en Côte d’ivoire », c’est le thème retenu pour la première édition des matinales du Centre d’informations géographiques et du numérique (CIGN), du Bureau national d’étude technique et de développement. C’était ce mercredi 25 avril 2018 dans la commune de Cocody en Abidjan.

ADN-Les matinales du CIGN

Crédit: Abidjan.net

La journée du mercredi 25 avril 2018 a été marquée par les premières matinales du Centre d’informations géographiques et du numérique (CIGN). Une rencontre d’échange sur plusieurs thématiques de développement, qui s’est tenue dans la commune de Cocody, en présence de spécialistes des domaines géographiques.

La mise en place de ce programme vient en appui aux initiatives du développement durable, entreprises par le Bureau national d’étude technique et de développement (BNETD). Par ce programme, le BNETD, à travers le CIGN, entend optimiser ses services en mettant au cœur de sa stratégie de développement, l’information géographique.

Présent à cette première édition des matinales du CIGN, Kinapara Coulibaly, directeur général du BNETD a souligné que « La formation géographique est au cœur de tout développement. Il n’existe aucun pays dans le monde qui ne prend comme source l’information géographique ».

Prenant sa suite, Coulibaly Yatié, Directeur Général du CIGN a à son tour insisté sur l’importance de ce programme avant d’indiquer ses champs d’investigation. « Ce programme prend en compte le système d’information géographique de la carte sanitaire, le système d’information des établissements socio-éducatifs et le Géo-portail, qui visent à faciliter l’accès à l’information géographique des citoyens » a-t-il indiqué.

N’Gandja SILUE

Comments

comments