La CEDEAO en quête de financement pour ses grands chantiers

Publié le 27/03/2017 à 09:43

La Banque d’investissement et de développement de la CEDEAO et les représentants des institutions financières internationales sont en quête de financements pour la réalisation de l’autoroute Lagos-Dakar et la boucle ferroviaire. Ils se sont réunis à Lomé, vendredi 24 mars 2017. Pour lever les fonds nécessaires, ils préparent une table ronde.

crédit photo : Lejecos

La CEDEAO entend accélérer la mise en œuvre de ses projets prioritaires identifiés dans le cadre du programme communautaire de développement (PCD). La construction de l’autoroute Lagos-Dakar se fera en deux phases. La première concernera l’axe Abidjan-Lagos sur une longueur de 1028 km, et la seconde, l’axe Abidjan-Dakar, sur une longueur de 3000 km. Le programme comprend également la réalisation du projet de la boucle ferroviaire Cotonou-Niamey-Ouagadougou-Dori-Abidjan, et le projet ferroviaire Ouangolodougou-Bamako.

Lors de cette réunion, plusieurs projets en cours ont été évoqués. Notamment les projets d’interconnexion 225kV et 330kV des réseaux électriques en Afrique de l’Ouest (Nigeria-Niger-Benin-Burkina Faso, Ghana-Burkina Faso, Mali-Guinée). Ainsi que le développement des systèmes d’énergie renouvelable dans les Etats membres de la CEDEAO. Les experts de la CEDEAO ont été également examinés, le projet de création de 6 hôpitaux spécialisés de référence et du Centre régional de surveillance et de contrôle de maladies de la CEDEAO (CRSCM/CEDEAO).

Stéphanie Kouassi

Comments

comments