Kenya : Patrick Mwalua, au secours des animaux assoiffés

Publié le 06/03/2017 à 18:59

Patrick Mwalua est un fermier Kenyan qui lutte pour préserver la vie des animaux assoiffés par la sécheresse. Il parcourt 70 km par jour pour remplir des trous d’eau destinés aux troupeaux d’une réserve animalière du sud du Kenya.

crédit photo : foozine

Une centaine d’éléphants, buffles et zèbres de la réserve des Taita Hills accourent dès qu’ils aperçoivent le camion bleu de Patrick. Les pluies ne sont pas tombées depuis au moins 18 mois dans la région. Les animaux et les humains luttent pour leur survie au point où les uns deviennent une menace pour les autres.

L’agriculteur de 41 ans ne veut pas revivre les sombres souvenirs de la  sécheresse de 2009. 40% des animaux dans le parc national voisin du Tsavo y avaient trouvé la mort.

Patrick Mwalua a lancé une collecte de fonds auprès de ses connaissances étrangères avec lesquelles il a eu à collaborer dans le passé. Il loue le camion bleu 237 euros par jour pour acheminer 12.000 litres d’eau dans un réservoir au sol cimenté. « Nous sommes la voix des animaux » a-t-il dit. Son histoire a fait le tour des réseaux sociaux.

Une amie américaine de Patrick Mwalua a récolté 190 000 euros sur la plateforme de financement participatif Go Fund Me. Le défenseur de la faune sauvage envisage acheter son propre camion et creuser un puits dans le parc. Son initiative a été imitée par une autre association.

 

Coulibaly Sadjo avec Jeune Afrique

Comments

comments