« Instant chocolat » la start-up qui produit du chocolat made in Côte d’Ivoire

Publié le 05/04/2018 à 17:15

Importer les produits finis du cacao, notamment le chocolat, en Côte d’Ivoire (premier pays producteur avec 40% des réserves mondiales), n’est résolument pas du goût de tous. C’est le cas de Axel-Emmanuel Gbaou, jeune ivoirien de 34 ans qui a décidé de se lancer dans la transformation locale de fèves de cacao.

ADN- Instant chocolat

Tablette Instant chocolat, Crédit: We Demain

A travers sa start-up « Instant Chocolat » lancée depuis maintenant deux années, Axel est au rang des entrepreneurs locaux qui ont décidé de participer à la transformation locale des productions agricoles du terroir ivoirien. En dépit de l’influence des multinationales exportatrices de fèves, ce jeune investisseur aux faibles moyens parvient à s’approvisionner auprès de la coopérative « Ecoya » situé dans le département de Yamoussoukro.

Son usine de transformation située dans la capitale économique, dans la commune de Cocody est soumise encore à un outillage rudimentaire, résumant essentiellement le processus de préparation du chocolat d’Axel à un travail manuel. Mais cette insuffisance ne suffit pas à freiner l’ambition de cet entrepreneur qui avant de lancer sa start-up a pris le soin de se former à la préparation du chocolat auprès de maîtres chocolatiers offrant leurs services dans les plus prestigieux établissements hôteliers du pays.

Chaque jour, aidé de braves jeunes dames, Axel produit 1000 tablettes de chocolat et 2000 pralinés de saveurs variées, accessibles aux bourses des populations ivoiriennes. Le défi actuel de son entreprise est d’automatiser sa production, et pour cela, Axel met à profit son dynamisme pour trouver un financement conséquent.

 

Luc KOUADE

Comments

comments