Guinée : Bah Oury remporte le procès contre son parti

Publié le 06/03/2017 à 07:44

Le procès du vice-président du principal parti de l’opposition guinéenne (UFDG) s’est tenu au tribunal de première instance de Dixinn. Ce vendredi 03 mars, Bah Oury l’emporte contre son parti après treize mois de procès. Il ne sera pas exclu de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée.

crédit photo : kababachir

Bah Oury, vice président et fondateur du parti avait été exclu le 04 février 2016, par les instances de sa formation politique après son retour d’exil de plus de quatre ans. Accusé de tentative d’assassinat sur le président Alpha Condé, il avait écopé de la réclusion à perpétuité, le 19 juillet 2011 avant d’être gracié en 2015.

Suite à la décision de l’exclure du parti, Bah Oury a déposé une plainte qui a abouti à son maintien au sein de l’UFDG. Si les avocats de Bah Oury saluent le triomphe de l’État de droit, ceux de l’UFDG comptent interjeter appel.

Cette crise au sein de l’UFDG avait occasionné l’assassinat du journaliste Mohamed Koula Diallo, le 05 février 2016, aux cour d’une bagarre opposant partisans du vice-président Bah Oury et ceux du président Cellou Dallen Diallo. A ce jour, les assassins du journaliste courent toujours.

Abdoulaye Sow correspond à Conakry

Comments

comments