Gambie : Arrestation du chef des services secrets sous Jammeh

Publié le 22/02/2017 à 13:55

La police a arrêté Yankuba Badjie, l’ex-directeur général des services secrets gambiens (NIA) ainsi que son chargé des opérations Sheikh Omar Jeng. L’interpellation a eu lieu le lundi 20 Février dans la capitale Banjul.

crédit photo: gambia.smbcgo

Les motifs de l’arrestation n’ont pas encore été évoqués mais l’institution était considérée comme l’instrument de terreur de l’ancien président Yahya Jammeh. La National Intelligence Agency, (NIA) a été dirigée pendant de nombreuses années par Yankuba Badjie. Il serait responsable d’assassinats, de tortures et de la disparition de plusieurs personnes, selon les témoignages de rescapés et d’anciens agents de la NIA.

La mort en détention de Solo Sandeng, responsable d’un parti en Avril 2016 est attribuée à la NIA. Son corps n’a jamais été retrouvé et comme lui, les familles d’autres victimes réclament justice.

Yankuba Badjie avait été limogé en fin janvier par le nouveau président de la Gambie Adama Barrow après sa prise de fonction. La NIA a été rebaptisée State Intelligence Service (SIS), autrement dit, Service de renseignement d’Etat. 

Coulibaly Sadjo avec RFI

 

Comments

comments