Gabon : travailler moins pour mieux suivre la CAN

Publié le 18/01/2017 à 16:10

Les fonctionnaires des provinces de l’Estuaire, du Haut-Ogooué, de l’Ogooué-Maritime et du Woleu-Ntem, feront une demi-journée de travail durant la période de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2017. C’est ce qui ressort d’une de « note circulaire » de la primature gabonaise, en date du 16 janvier 2017.

Les gabonais auront plus de liberté de supporter les panthères lors de CAN 2017

Les employeurs des provinces susmentionnées sont invités à « prendre des dispositions à l’effet d’une dérogation exceptionnelle à la durée de travail allant de 8 heures à 13 heures 30 minutes pour les jours de matchs », peut-on lire dans cette note.

Cette décision entend « permettre d’une part, à vos personnels qui voudraient bien prendre part à ce grand évènement sportif et, d’autre part, de décongestionner les voies d’accès menant au stade », stipule le document dont ADN a eu copie.

Toutefois, ceux et celles que cette mesure n’arrange pas peuvent être rassuré(e)s. « Les heures de travail perdues sont récupérables dans les mois qui suivent la fin de la compétition », précise le communiqué.

La note circulaire de la primature gabonaise

 

Alfred Oka

Comments

comments