Gabon: Dans le camp Ping, on espère le soutien d’Emmanuel Macron

Publié le 15/05/2017 à 17:36

Les partisans de Jean Ping ont manifesté pacifiquement devant l’ambassade de France à Libreville le dimanche 14 Mai. Ils demandent au nouveau président français de reconnaître leur leader comme le président légitime du Gabon.

crédit photo la croix

L’opposant Ping continue de clamer sa victoire aux élections présidentielles du 27 Août 2016. Il a même adressé une lettre de félicitations à Emmanuel Macron le soir même de son élection en qualité de ‘’ président élu’’ du Gabon. Ce sont ses partisans de la Coalition de la Nouvelle République (CNR) qui ont lancé l’appel au nouveau président français.

« Hollande nous a laissé dans les problèmes. Nous ne voulons pas que Macron laisse le Gabon dans cet état, il faudrait que Macron vienne résoudre les problèmes du Gabon. M. Ping a été élu, il faudrait que l’élection de M. Ping soit respectée ».

Les femmes habillées en tenue traditionnelle blanche ont symboliquement déposé une bouteille remplie de sable devant l’ambassade de France. Un geste qui selon la coutume locale place le récipiendaire devant ses responsabilités, explique un des participants.

Le pouvoir en place quant à lui qualifie cette action de ridicule par la voix d’Alain Claude Bilie By Nze, ministre de la communication. « Soixante ans après, un opposant comme Jean Ping en est à réclamer à l’ancienne puissance coloniale de rétablir ce qu’il appelle la vérité des urnes au Gabon ».

Rappelons que Jean Ping et ses partisans avaient refusé de participer au dialogue lancé par le président Bongo en mars dernier pour trouver des solutions à la crise post-électorale.

Coulibaly Sadjo avec RFI

Comments

comments