Enseignement supérieur: la Fesci en grève

Publié le 05/06/2018 à 08:30

Ce lundi 4 juin 2018 à l’université Félix Houphouët Boigny en Abidjan, une grève des étudiants membres de la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire (FESCI) a fait le décor de la journée. Le motif principal énoncé, de cette manifestation, est la réhabilitation des cités universitaires de ladite université.

ADN-Fesci-Assi-Assi-Fulgence

Photo: Connection Ivoirienne

Plusieurs étudiants membres de la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire (FESCI) ont observés une journée de grève ce lundi 4 juin 2018 aux portes de l’université Félix Houphouet Boigny, sis à Cocody, dans la capitale économique ivoirienne.

Une grève qui survient au lendemain d’une assemblée générale de ladite centrale syndicale, tenue le samedi 19 mai 2018.

Au centre de ces mouvements d’humeur qui ont interrompu ce lundi toutes activités académiques dans l’enceinte de l’université, les responsables de la Fesci ont indiqués la réhabilitation des cités universitaires de Port-Bouët, Williamsville et Abobo, ainsi que la construction de résidences universitaires à Man et Korhogo; l’homologation des frais d’inscription dans les écoles privées secondaires pour les élèves orientés et le remboursement des frais de confection de la carte d’étudiant fixés à 5000 francs CFA.

N’gandja Silué

Comments

comments