Le district d’Abidjan impose des mesures de salubrité au transporteurs de sable et gravier

Publié le 26/04/2018 à 12:06

Les activités économiques qui conditionnent l’insalubrité dans la capitale économique ivoirienne, étaient à l’ordre du jour d’une rencontre entre le gouverneur du district d’Abidjan, Robert Beugré Mambé, et plusieurs directeurs de l’administration ivoirienne. Objectif, mettre des gardes-fou aux activités économiques qui entachent la salubrité de la capitale ivoirienne, notamment le transport de sable et de gravier.

ADN-Robert_Beugré_Mambé

Robert Beugré Mambé, Gouverneur du district autonome d’Abidjan

Le 23 avril 2018, le gouverneur du district d’Abidjan, Robert Beugré Mambé s’est entretenu avec plusieurs directeurs de l’administration ivoirienne au sujet des activités économiques qui salissent les voies de circulation et d’autres compartiments de la capitale ivoirienne.

« Il a été constaté qu’à répétitions, des camions provenant des extractions en lagune ou des carrières de granit déversent dangereusement du sable ou des matières fines sur les chaussées » a fait remarquer le gouverneur. Pour sa part, il est temps que le travail des transporteurs de sable et de gravier, soit soumis à des restrictions.

Dans cette perspective, il a porté à la connaissance des personnalités présentes, deux grandes mesures à observer sinon à faire observer, sous peine de sanctions des opérateurs économiques qui y contreviendraient. Il s’agit dorénavant de s’assurer de « la couverture totale des bennes et de ses différentes ouvertures par des bâches adéquates qui empêchent les déversements de sable et de gravier sur les voies » et de  « l’utilisation de véhicules appropriés pour le transport de sable et de gravier« .

Engageant les directeurs présent au suivi de l’application desdites mesures, Robert Beugré Mambé a mandaté également la police municipale du District et le Commissariat spécial de police du District Autonome d’Abidjan à veiller au respect de ces règles.

Luc KOUADE

Comments

comments