Digital Africa : Les 10 lauréats connus

Publié le 27/11/2017 à 18:46

Lors du 6ème Forum des Affaires UE-Afrique organisé le 27 novembre, en prélude du sommet Union Africaine – Union Européenne des 29 et 30 novembre prochain, les lauréats de la 2ème édition du concours d’Innovation Digital Africa ont été révélés.

Entre le 20 septembre et le 22 octobre 2017, 770 startups françaises et africaines de 37 pays dont les projets mettent en exergue l’innovation numérique au service du développement durable ont postulé en ligne sur le site officiel du concours. Initié par l’Agence Française de Développement (AFD) et ses partenaires Bpifrance et La French Tech, ce concours s’est déroulé en deux phases, la première consistait à sélectionner des projets innovants dans différents secteurs tels que l’éducation, l’e-gouvernement, le transport ou la finance. Après la phase de sélection, le jury composé d’experts de l’écosystème tech-entrepreneurial en Afrique a retenu 10 projets par remarquable par la pertinence des solutions imaginées, leur faisabilité, leur durabilité et leurs impacts potentiels en termes de développement.

Les 10 lauréates sont les suivantes :

  • Etudesk (Insertion professionnelle) : Afrique
  • Yellow Relay (Transport) : France
  • VillePropre (Urbain) : Afrique
  • Wexity (Urbain) : France
  • Tuteria (Formation) : Afrique
  • YouScribre (Edition numérique) : France
  • LishaBora (Agriculture) : Afrique
  • ethicPhone (Fintech) : France
  • Volkeno (Education) : Afrique
  • Gravity (E-gouvernement) : France

Les 5 lauréates africaines reçoivent un pack accélération. Il s’agit d’un appui technique et financier de 30 000 euros fourni par l’AFD. Les 5 autres lauréates françaises remportent un pack accompagnement d’une valeur de 10 000 euros offert par Bpifrance pour le renforcement de leur capacité en Afrique. Ce pack comprend une formation Bpifrance Université, un voyage de networking et de découverte des écosystèmes d’Abidjan et de Cape Town, auprès de la communauté des entrepreneurs français dans les French Tech Hubs.

Sandrine Kouadjo.

Comments

comments