Côte d’Ivoire/Adiaké : les habitants sommés « de rentrer chez eux » (Témoins)

Publié le 08/02/2017 à 10:47

 C’est aux alentours de 9 heures ce mercredi 8 février 2017, que les tirs ont repris dans la ville d’Adiaké (sud-est). Les soldats ont demandé aux habitants « de rentrer chez eux »,  selon plusieurs témoins joint par téléphones. « les écoles et commerces sont fermés », précise un autre témoin. 

Crédit photo : Abidjan.net

Des militaires ivoiriens des forces spéciales, une unité d’élite, ont lancé la veille (mardi 7 février, ndlr) un nouveau mouvement d’humeur à Adiaké. Ils accusent le gouvernement d’avoir « divisé » l’armée, en les écartant des primes attribuées à certains soldats qui s’étaient mutinés début janvier.

Depuis le début de l’année le gouvernement ivoirien fait face à une série de mutineries dans les casernes. Les soldats réclamaient le paiement de primes dont les premiers versements ont débuté le 16 janvier.

Philomène Tourey (avec Alerte Info)

Comments

comments