Côte d’Ivoire/Adiaké : fin de mutinerie, les soldats demandent pardon

Publié le 09/02/2017 à 22:39

La ville d’Adiaké a retrouvé le calme. Les mutins ont mis fin à leurs mouvements de protestation ce jeudi 9 février. Les soldats se sont également excusés auprès de leurs supérieurs et de la population pour les désagréments causés.

crédit photo: Afrique sur 7

Un soldat qui a requis l’anonymat a affirmé qu’aucun accord n’a été trouvé. « Nous nous sommes parlés entre soldats. Ils ont compris et regrettent de s’être laissé emporter. Ils ont présenté leurs excuses aux autorités (…) Il n’y a pas eu besoin d’accord, encore moins secret. », révèle la source. Elle précise également qu’ « Il n’y a eu aucune négociation avec le gouvernement, tout a été géré entre les mutins et leurs premiers responsables, le colonel Lassina Doumbia (commandant des Forces spéciales) ainsi que le chef d’état-major de l’armée, le général Sékou Touré ».

La vie a repris à Adiaké, et les populations sont retournées à leurs activités. En guise de bilan, le gouvernement a annoncé deux victimes des mutins, blessées par balle. Elles seront transférées à Abidjan pour une “prise en charge totale par l’Etat”.

Vanessa ALABI

Comments

comments