Côte d’Ivoire: une journée dédiée à la commémoration des cinq ans du C2D

Publié le 29/06/2018 à 16:07

La journée du jeudi 28 juin 2018 a été marquée par la célébration des cinq années d’activités du Contrat de désendettement et de développement (C2D) en Côte d’Ivoire. L’Auditorium de la Primature sis au Plateau en Abidjan a abrité cet événement initié par les gouvernements ivoirien et français. C’était pour les deux parties le lieu d’une mise au point des projets du C2D socio-économique en Côte d’Ivoire.

ADN-célébration-5-ans-C2D

Photo: Regionale.info

A l’ouverture des festivités de commémoration de ces 5 années du C2D, le directeur de cabinet du Premier ministre ivoirien, Koffi Ahoutou Emmanuel, a adressé ses salutations et remerciements aux acteurs du comité d’exécution des projets C2D, ainsi qu’à la France à travers la coopération ivoiro-française.

Les sociétés civiles ivoirienne et française, représentées respectivement par Hélène Gnionsahé et Jean-Jacques Guigon ont à leur tour félicité les réalisation du C2D pour leur contribution au développement de la Côte d’Ivoire. Elles n’ont manqué également de faire des recommandations pour les perspectives futur. Pour Hélène Gnionsahé, l’association des élus locaux et entités décentralisées à la réalisation des chantiers du C2D serait d’un apport considérable au renforcement du dialogue social. Jean-Jacques Guigon quant à lui a souhaité à l’initiative des projets C2D en cours de « travailler pleinement la cohésion sociale et le vivre ensemble » car a t-il rappelé « nous savons que partout dans le monde, la croissance à elle seule n’améliore pas le quotidien des ménages, ni d’ailleurs celui des entreprises locales« .

Delphine Geny-Stephann, Secrétaire d’état auprès du ministre français de l’économie et des finances a salué ce partenariat entre la Côte d’Ivoire et la France. Elle a par ailleurs indiqué quatre points du C2D qui ont trait au développement. Il s’agit pour elle de la fierté de la France eu égard au projet; de la mise en oeuvre effective du contrat; du caractère ouvert et transparent du C2D et de son utilité pour le développement de la Côte d’Ivoire.

Prenant sa suite, le premier ministre ivoirien Amadou Gon Coulibaly a présenté le bilan global des projets réalisés par le C2D. Sur une enveloppe de 782 milliards de francs CFA consacré au deuxième C2D, il a indiqué qu’à ce jour 680 milliards de francs CFA ont été déployés. Les secteurs bénéficiaires sont notamment la santé et la protection sociale ; l’agriculture, le développement rural et la biodiversité; le développement urbain, l’appui à la décentralisation, l’eau et l’assainissement ; les infrastructures de transport; la justice et la sécurité.

N’gandja Silué

Comments

comments