Côte d’Ivoire : polémique autour d’une vidéo de gendarmes sur Facebook

Publié le 22/05/2018 à 10:28

Ce lundi 21 mai 2018, une vidéo mettant en scène des gendarmes ivoiriens est devenue virale et a suscité des réactions de colère et d’indignation sur les réseaux sociaux. Le Commandement Supérieur de la Gendarmerie condamne et promet des sanctions.

Un homme à genou, en larmes, suppliant ses interlocuteurs de ne pas le « tuer ». Ces derniers lui demandent de « prier » avant qu’ils partent l’« accompagner ». L’un d’entre eux fait mine de charger sa kalachnikov. La vidéo de cette scène cocasse a tout l’air d’une blague faite par des gendarmes à un planteur de cacao. Une plaisanterie de mauvais goût pour plusieurs internautes ivoiriens qui ont vivement réagi et fustigé le comportement des forces de l’ordre.

#Les_forces_de l'ordre…

Geplaatst door JE SUIS Ivoirien. op maandag 21 mei 2018

 

« Ça ne fait même pas rire bandes d’idiots que vous êtes. Comment ils peuvent se permettre de faire pleurer un père de famille comme ça ? Vous ne savez pas que plus tard ses enfants peuvent tomber sur cette vidéo. Bandes d’ignards. Tchourrrrr. Après les gbôflôtô, maintenant c’est claclô. Tchourrrrrr. » ; « Ce n’est pas marrant… C’est assez déplacé et pas éthique d’exposer une personne de la sorte… Ils sont ridicules ces gendarmes… » ; « De quel droit ils se permettent d’humilier les parents des autres parce qu’ils ont un uniforme et une kalachnikov en main? C’est dégradant et on doit sanctionner ce genre d’agissement… » ; « Ses imbéciles se croient tout permis » ; « C’est un manque de respect. Pff. J’espère qu’ils seront sanctionnés » ; « Je pense qu’on doit sanctionner tes forces de l’ordre qui agissent ainsi envers des innocents! Votre mission est ailleurs trop de coupeurs de route aujourd’hui, etc changez un peu vos mentalités et laissons les pauvres innocents vivre en paix ! Très révoltés ! » ; « Honte à la gendarmerie nationale de côte d’ivoire » … Peut-on lire dans les commentaires sous la vidéo.

Des récriminations qui ont fait réagir le Commandant supérieur de la Gendarmerie nationale. Dans un communiqué publié sur Facebook, il  a « fermement condamné » le comportement de ces gendarmes. Une attitude jugée « contraire à la mission de la Gendarmerie Nationale ». Les gendarmes incriminés seraient déjà en cours d’identification (leurs visages n’apparaissent pas dans la vidéo, ndlr). Ils devront très rapidement répondre de leurs actes.

C’est la deuxième affaire du genre en moins d’une semaine, après l’épisode des élèves policiers qui s’étaient « rués sur des beignets et des jus appartenant à une dame non loin du 30e arrondissement de Police à Attoban ». Une attitude qui a fait réagir les autorités de la Police nationale qui ont procédé au dédommagement de la victime et promis de réprimander les éléments mis en cause.

 

Alfred Oka

Comments

comments