Côte d’Ivoire : les faux appels aux pompiers désormais traqués

Publié le 08/01/2018 à 12:09

Le Groupement des Sapeurs-Pompiers Militaires (GSPM) a désormais la possibilité de « traquer » les personnes qui appellent leur numéro d’urgence à des fins de plaisanterie.

©imatin.net

Le GSPM s’est doté de moyens lui permettant d’identifier les numéros des personnes qui les appellent inutilement. Aussitôt installé, ce service a enregistré plus de 100 numéros d’appels de « farceurs » en moins d’une heure.

Ce lundi 8 janvier 2018, le GSPM procédera à la déposition des premières plaintes contre les propriétaires des numéros de téléphones déjà identifiés.

Sandrine Kouadjo

Comments

comments