Côte d’Ivoire: le PDCI n’ira pas au parti unifié avant 2020

Publié le 18/06/2018 à 09:24

Dimanche 17 juin 2018, le Parti démocratique de Côte d’Ivoire, présidé par Henri Konan Bédié a rejeté la mise en place d’un parti unifié au sein du Rassemblement des houphouetistes pour la démocratie et la paix (RHDP). 

ADN-PDCI

Henri Konan Bédié, Président du PDCI

Le dimanche 17 juin 2018, une réunion du bureau politique du PDCI – parti de la coalition dirigeante en Côte d’Ivoire – a statué sur l’adhésion du parti à la mise en place d’un parti unifié au sein du RHDP, mouvance politique au pouvoir en Côte d’Ivoire. Il ressort de cette assemblée, une réticence des membres du PDCI à adhérer au parti unifié avant le scrutin présidentiel de 2020 en Côte d’Ivoire.

Aux sorties de cette réunion, un communiqué émanant du bureau politique du PDCI a témoigné de la volonté manifeste du parti de reconquérir le pouvoir politique en 2020. « Le bureau politique du PDCI rassure les militants de la détermination du parti à reconquérir le pouvoir en 2020″ a déclaré le communiqué.

Toutefois, le parti émet des réserves. Lesquelles stipulent la possibilité de création de ce parti unifié à l’issue d’une période transitoire de 12 à 18 mois, au cours d’un congrès.

Le 12 avril 2018, le président du PDCI, Henri Konan Bédié, ratifiait l’accord politique portant création d’un parti unifié au sein du RHDP. Cependant, cette décision abstentionniste du PDCI d’adhérer au parti unifié avant 2020, intervient suite à l’annonce du président ivoirien Alassane Ouattara, de la possibilité d’un troisième mandant après 2020.

Luc KOUADE

Comments

comments