Côte d’Ivoire : l’annexe fiscale 2018 suspendue

Publié le 27/01/2018 à 08:19

Son entrée en vigueur le 2 janvier 2018 avait fait grincer les dents dans le secteur privé, elle a fait l’objet de plusieurs polémiques au sein de la population ivoirienne. L’annexe fiscale 2018 a été suspendue par le Président ivoirien. L’annonce a été faite par Alassane Ouattara ce 25 janvier 2018, à l’occasion de la traditionnelle cérémonie de présentation de vœux des médias. 

L’année avait plutôt mal débuté pour les opérateurs économiques ivoiriens. La raison : l’annexe fiscale de 2018 dont les mesures entrainaient une augmentation générale des taxes et l’annulation de plusieurs exonérations. Les différentes organisations patronales ont crié leur indignation et demandé au Président de revoir cette annexe fiscale à polémique.

Leurs cris ont bien été entendus, ce 25 janvier. « Je suis très ouvert à condition que ce soit dans l’intérêt de la nation. Comme vous avez vu, l’annexe fiscale, bien qu’ayant été adoptée par le conseil des ministres, j’ai demandé qu’elle soit suspendue et revue pour être conforme à l’orientation que nous avons dans notre pays », a précisé Alassane Ouattara

Sandrine Kouadjo

Comments

comments