Côte d’Ivoire : la 40e promotion de l’école de police comptait 12 faux diplômés

Publié le 04/07/2017 à 15:29

991 officiers et sous-officiers de la 40e promotion de police nationale ont reçu leurs épaulettes après deux ans de formation. C’était au cours d’une cérémonie le lundi 3 Juillet 2017 à l’école de police d’Abidjan dans la commune de Cocody. Touré Kouacou Albert, le directeur des lieux, a déploré deux cas de décès, un redoublement et 12 élèves radiés pour faux diplômes.

Crédit photo : Abidjan.net

De 2015 à 2017, ils ont été 19 à ne pas terminer la formation parmi les 1008 qu’ils étaient au départ. Les récipiendaires finaux sont composés de 205 officiers et 786 sous-officiers avec des moyennes comprises entre 12,00/20 et 15,88/20 pour le major de la promotion, a déclaré Touré Kouacou Albert.

Il a par indiqué ailleurs l’ouverture de la formation à la sous-région avec la participation de cinq ressortissants élèves officiers du Togo, dont une femme.

« C’est fini les rackets. Enlevez cela de votre esprit pour servir de modèles. Car, vous avez une grande responsabilité », tel a été le message du ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, Hamed Bakayoko à l’endroit des nouveaux agents de police.

Koné Mamadou, président du Conseil constitutionnel et parrain de la cérémonie a exhorté ses filleuls à préserver les valeurs de la devise qu’ils se sont choisi « Dignité et Rigueur ». La promotion porte le nom de feu N’Guessan Herman. Un sergent de police mort dans la lagune en voulant sauver des vies humaines.

 

Coulibaly Sadjo

Comments

comments