Côte d’Ivoire : des avancées dans les négociations gouvernement-Fonctionnaires

Publié le 19/01/2017 à 22:27

Cette journée du jeudi 19 janvier 2017 pourrait être qualifiée de marathon. La rencontre de négociation entre Le gouvernement ivoirien et la plateforme syndicale des fonctionnaires et agents de l’Etat (en grève depuis le 9 janvier) a finalement été prolongée à ce vendredi 20 janvier. Compte rendu d’une rencontre marquée par quelques grandes avancées. 

Crédit photo : AIP

Les syndicats des fonctionnaires et agents de l’Etat réclament entre autres, le paiement de stock d’arriérés de salaires. “Il n’y a pas d’accord définitif (…) mais ce qu’on peut retenir, c’est que nous avons fait des avancées notables”, a indiqué le ministre ivoirien de la Fonction publique, Pascal Abinan après une séance de discussion avec les syndicats.  “Sur six points exposés, le gouvernement a cédé à quatre”, a ajouté le ministre.

Lire aussi : Mais que veulent les fonctionnaire de Côte d’Ivoire ? 

Cette rencontre a été suspendue à deux reprises, le temps de permettre à la délégation gouvernementalede se concerter. UNe délégation composée de huit ministres dont celui de la Fonction publique Pascal Abinan, du Budget Abdourahmane Cissé, de l’Economie Adama Koné, de l’Emploi Jean Claude Kouassi et de l’enseignement supérieur Bakayoko Ly-Ramata.

Depuis le 9 janvier, la plateforme a lancé un mot d’ordre de grève de cinq jours pour réclamer le paiement de stock d’arriérés de salaire, le retrait du décret portant abattement des pensions de retraite, l’intégration des agents journaliers, la bonification indiciaire, la liberté syndicale et les impôts sur les salaires.

Pour les deux points en suspend à savoir le stock des arriérés de salaire et la bonification de 150 points d’indice, les deux parties ont convenu de “trouver des solutions” ce vendredi 20 janvier.

Le ministre a dit “fonder beaucoup d’espoir” en la rencontre de vendredi et a appelé les syndicats à faire “des concessions”.

Pour le secrétaire général de l’intersyndicale des fonctionnaires de Côte d’Ivoire, Jean Yves Abonga, “avec l’attitude du gouvernement qui est ouvert à la négociation, des solutions seront trouvées” aux points en suspend.

Philomène Tourey (Avec Alerte Info)

Comments

comments