Côte d’Ivoire: des altercations entre « Gnambro » et chauffeurs de « Gbaka » ferment l’axe Adjamé-Abobo

Publié le 25/06/2018 à 13:51

Abidjan, lundi 25 Juin 2018. Sur l’axe Adjamé-Abobo, des heurts ont éclaté entre des chauffeurs de minicars communément appelé « Gbaka » et des syndicalistes des transports publics (gnambro). A l’issu des bagarres, le trafic routier a été interrompu par les chauffeurs de Gbaka qui ont érigé des barrages sur l’axe. Explication.

« Il y a un apprenti-Gbaka qui a passé à tabac un syndicaliste des transports. Après quoi, les syndicalistes ont commencé à vider tous les Gbaka de leurs passagers sur les deux sens de la voie express» a expliqué un témoin ayant assisté aux altercations. En représailles aux boycott des transports, les chauffeurs de Gbaka ont érigé des barrages sur la voie express Adjamé-Abobo dans les deux sens.

Comme conséquences de cette situation, déjà survenue par le passé entre les mêmes belligérants, un embouteillage, contraignant les usagers de la voie express à un détour, s’est installé.

Alertés, des éléments de la police nationale se sont dépêchés sur les lieux pour ramener l’ordre. Mais, le dispositif policier semble ne pas être à la hauteur des barrages qui se délocalisent et se reconstituent en différents points de la voie express.

Ange Tieffi

Comments

comments