Côte d’Ivoire: après le bureau politique du PDCI, le RDR charge

Publié le 18/06/2018 à 15:20

Suite au communiqué du bureau politique du PDCI, faisant mention, dimanche 17 juin 2018, du rejet d’un parti unique RHDP avant 2020, des voix s’élèvent dans la sphère politique ivoirienne. Ce lundi, Joel N’Guessan, vice président du Rassemblement des républicains (RDR), le parti du président Alassane Ouattara se fait entendre. Les détails.

ADN-Joel-Nguessan-RDR

Joel N’Guessan, Vice-président du Rassemblement des républicains (RDR)

Le message aux sorties de la réunion du bureau politique du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) était d’un ton déclaratif. « Le bureau politique du PDCI rassure les militants de la détermination du parti à reconquérir le pouvoir en 2020″ avait signifié un communiqué du bureau politique du parti, dimanche 17 juin 2018.

A la suite des résolutions du PDCI, le vice-président du Rassemblement des républicains (RDR), Joel N’guessan s’est exprimé de la part du parti. « Nous devons prendre les décisions qui s’imposent au regard des réalités politiques du moment » a t-il déclaré ce lundi 18 juin 2018.

Joel N’Guessan s’est penché sur quatre points essentiels qui ont trôné lors de l’assemblée du bureau politique du PDCI ce 17 juin 2018. Il s’agit notamment de l’alternance politique au sein du RHDP; la question de l’adhésion des partis membres du RHDP au parti unifié; l’élection présidentielle de 2020 et la gestion actuelle du pouvoir d’état en Côte d’Ivoire.

Parlant de l’alternance au sein du RHDP, Joel N’guessan a levé le voile sur la polémique de cession du pouvoir politique au PDCI en 2020. A ce sujet il s’est expliqué « le Président Alassane Ouattara vient de mettre fin à ce débat en affirmant qu’il n’a jamais fait cette promesse au Président du PDCI-RDA. Mieux, à plusieurs reprises, et ceci publiquement, il a indiqué que pour 2020, c’est le meilleur parmi nous qui aura l’onction en vue de briguer le poste de Président de la République pour le compte du RHDP« .

Au sujet du parti unifié, il a fait remarquer que la volonté exprimée du PDCI de répondre au parti unifié après les élections de 2020, témoigne de l’ambition du parti de prendre le pouvoir en 2020, et ce sans négociation au sein du RHDP.

Pour ce qui est de l’élection présidentielle de 2020, Joel N’guessan a démontré l’ambition des alliés du RDR au sein du RHDP, de présenter des candidats lors du scrutin. Toutefois, exprimant les volontés de sympathisants de son parti, il a révélé que ceux-ci voulaient pour les élections présidentielles de 2020, un candidat RDR.

Quant à la question de la gestion actuelle du pouvoir en Côte d’Ivoire, il s’est montré insistant: « Le moment est peut être venu que l’on arrête le jeu de cache-cache. Comme l’a dit quelqu’un un pied dedans et un pied dehors, dehors ».    

Luc KOUADE

Comments

comments