Côte d’Ivoire : 18 pompiers civils interpellés par la police

Publié le 23/01/2017 à 16:49

La police ivoirienne a interpellé lundi, 18 pompiers de l’Office nationale de protection civile (ONPC), qui manifestaient lundi à quelques mètres de la structure, à la Riviera 4, dans la commune de Cocody. Une manifestation pour “exiger des primes”. 

Ces pompiers civils, pour la plupart “ex-combattants”, avaient érigé vers 09H00 (GMT et locales), des barricades à l’aide de pierres et de bancs sur la voie publique, perturbant la circulation dans ce quartier, avant d’être dispersés à l’aide de lacrymogène.

Une vingtaine de policiers, à bord de deux cargos stationnés devant l’Onpc, assuraient encore la sécurité des lieux vers 12H00 (GMT et locales).

Cette manifestation intervient dans un contexte de grogne sociale et militaire en Côte d’Ivoire.

Le 17 janvier, alors que certains soldats avaient commencé à percevoir leurs primes, après une mutinerie, un nouveau soulèvement est parti de Yamoussoukro, avant de se propager dans la plupart des grandes villes du pays, faisant quatre morts dans la capitale politique ivoirienne.

Lundi, des élèves de plusieurs établissements dans des villes de l’Intérieur du pays, mécontents d’être privés de cours en raison d’une grève des enseignants qui dure depuis le 9 janvier, ont manifesté pour exiger des cours, en dépit de l’appel à la reprise lancé dimanche soir par les organisations syndicales.

Alerte Info

Comments

comments